Demo Night 2016: 8 jeux développés à Montréal à surveiller | Pèse sur start
/homepage

Demo Night 2016: 8 jeux développés à Montréal à surveiller

Mardi soir, IGDA Montréal levait le voile sur ce qui se trame actuellement dans le monde du jeu vidéo montréalais à l’occasion du Demo Night 2016.

18 jeux à divers stades de développement ont été présentés devant les quelques 600 avides joueurs et représentants de l’industrie réunis à la SAT pour l’occasion. Certains sont l’œuvre de studios bien établis comme Ubisoft, Behaviour, alors que d’autres proviennent de tout petits studios indépendants, dont Urubu Studio, qui compte un seul employé.

Chaque studio avait cinq minutes bien comptées pour nous vendre sa salade. Un genre de «speed-dating vidéoludique», si vous voulez.

Voici quelques-uns des jeux qui ont retenu notre attention.

 

1. Ultimate Chicken Horse

Clever Endeavour avait présenté une version très embryonnaire du jeu en 2015, mais cette fois-ci, c’est un jeu presque complet qui nous a été dévoilé.

La particularité de Ultimate Chicken Horse, c’est que vous devez à la fois travailler en équipe et l’un contre l’autre : votre but est de placer des obstacles sur le tableau pour vous permettre d’atteindre le drapeau de l’autre côté, tout mettant des bâtons dans les roues des autres joueurs. Imaginez une version multijoueur de Super Meat Boy avec un soupçon de Itchy et Scratchy, avec un peu moins de ketchup.

Sortie prévue : mars 2016


2. Children of Zodiarcs

Sorte d’hybride entre un jeu de société, les cartes Magic et les jeux de rôle tactiques à la  Shining Force ou Final Fantasy Tactics, Children of Zodiarcs est un jeu de stratégie en tour par tour combinant cartes d’actions et dés personnalisables. 

À peine trois jours après avoir lancé sa campagne de sociofinancement, Cardboard Utopia a déjà doublé son objectif initial de 50 000$, signe que Children of Zodiarcs suscite beaucoup d’intérêt au sein de la communauté.

Sortie prévue : août 2016 sur Steam, PC, Mac et PS4


3. Eagle Flight

Si vous avez eu la chance de tester l’expérience Birdly lors de son passage au Centre Phi, vous serez probablement heureux d’apprendre qu’Ubisoft Montréal Fun House, la division recherche et développement du créateur des franchises Assassin’s Creed et Far Cry, lancera elle aussi un simulateur de vol d’oiseau en réalité virtuelle.

Dans la peau d’un aigle, vous survolez Paris quelque cinquante ans après qu’un mystérieux cataclysme ait effacé les humains de la surface de la Terre. Alors que la nature reprend peu à peu son cours sur la ville inhabitée, votre mission est d’explorer les vestiges de la civilisation tout en protégeant votre nid des prédateurs.

L’interface semble inspirée de la «vision d’aigle» d’Assassin’s Creed, qui vous permettait d’avoir un aperçu des alentours à vol d’oiseau, alors que les missions style «course à obstacles» rappelleront sans doute des échos de «classiques» comme Superman au Nintendo 64 ou Panzer Dragoon aux plus nostalgiques.

Aucune date de sortie officielle n’a encore été annoncée, mais Ubisoft promet qu’Eagle Flight sera disponible d’ici la fin de l’année sur toutes les principales plateformes VR.

Sortie prévue : 2016


4. Floor Kids

Floor Kids est un jeu de «finger-break-dancing», c’est à dire que vous faites danser l’un des huit personnages disponibles avec vos doigts sur l’écran tactile de votre tablette ou téléphone, le tout sur des beats originaux du producteur montréalais Kid Koala.

Développé par MERJ, le jeu n’est encore qu’à un stade très rudimentaire, mais j’ai eu l’occasion de l’essayer brièvement et c’est très prometteur. L’interface est unique et très intuitive et laisse beaucoup de place au joueur pour s’épanouir et affiner sa technique.

Sortie prévue : à déterminer


5. Fulcrum

Ce jeu expérimental de Phosfiend Systems est une drôle de bestiole, à mi-chemin entre un jeu de planche à neige et puzzle visuel style Portal.

Dans une perspective à la première personne, vous glissez à travers un décor minimaliste géométrique dans une boucle en apparence infinie. Pour y échapper, vous devez retrouver des globes lumineux et ainsi créer de nouveaux embranchements qui vous permettent d’atteindre la prochaine partie du niveau.

À mesure que le jeu avance, le monde se complexifie, la vitesse augmente et les embranchements possibles se multiplient, forçant le joueur à prendre et à planifier chacun de ses déplacements et à prendre des décisions rapidement.

Sortie prévue : à déterminer


6. sU : The Quest for Meaning

Guillaume Bouckaert / Facebook

Très mystérieux que ce jeu créé en solo par Guillaume Bouckaert et décrit comme «un jeu de plateforme hardcore sans fin dont le but est d’améliorer votre score et de trouver un sens à travers vos actions».

Si l’univers graphique n’est pas sans rappeler Monument Valley ou Fez, on est complètement ailleurs côté jouabilité. Alors que ceux-ci sont plutôt portés sur la réflexion et l’introspection, le rythme effréné de sU fait appel à vos réflexes et à votre rapidité d’esprit.

Sortie prévue : à déterminer


7. We Happy Few

L’un des projets les plus ambitieux de la soirée, We Happy Few est un jeu de survie orwellien qui transporte le joueur dans une version parallèle de l’Angleterre de 1964, où la population est maintenue dans une illusion de bonheur constant grâce à une drogue appelée «Joy». Votre mission: vous échapper de la ville de Wellington Wells.

L’univers rétrofuturiste de We Happy Few évoque certainement des comparaisons avec Bioshock, Fallout ou Dishonored : décors et technologie vintage, la voix grésillante d’Uncle Jack, une figure omniprésente à la Big Brother, émanant de postes de télévision noir et blanc, des personnages absolument terrifiants sous leurs masques au sourire figé.

Mais plutôt qu’une longue aventure avec de multiples quêtes secondaires, We Happy Few est un jeu relativement court, mais qui se transforme à chaque nouvelle partie, ce qui vous permettra d’y revenir souvent sans avoir l’impression de répéter inlassablement les mêmes gestes.

Sortie prévue : 2016


8. Moon Hunters

Deuxième jeu du jeune studio indépendant Kitfox Games, Moon Hunters est un jeu de rôle multijoueur où chacune de vos actions influence votre mythe.

Inspiré de la saga de Gilgamesh, le jeu offre une histoire non-linéaire et un monde sans cesse changeant. Comme We Happy Few, Moon Hunters génère aléatoirement une nouvelle carte unique à chaque partie, qui vous permettra de découvrir de nouveaux personnages, de nouveaux lieux et de nouveaux ennemis.

Sortie prévue : 25 février sur Steam


Consultez le site de IGDA Montreal pour consulter la liste complète des jeux présentés. Une captation vidéo de l’événement sera également disponible sur le Web sous peu.

Sur le même sujet

Commentaires