Des joueurs se défendent | Pèse sur start
/homepage

Des joueurs se défendent

Des joueurs de Pokémon GO ont défendu samedi la pratique de leur jeu fétiche après que plusieurs résidents de Québec se furent plaints du bruit occasionné par des attroupements d'adeptes jusque tard dans la nuit.

Rencontré samedi lors d’un rassemblement devant le château Frontenac, Nicolas Naredo, l’un des administrateurs du groupe Facebook Pokémon GO de Québec, ne croit pas que ce type d’événement soit perturbateur. Cette semaine, des résidents de Charlesbourg ont dénoncé des attroupements de joueurs de Pokémon GO.

«Même l’agent de sécurité qui est sur place maintenant me l’a dit, ce ne sont pas les joueurs qui font du bruit, ce sont les autres. Les joueurs se font écœurer, klaxonner, et on leur crie après, mais nous sommes blâmés», déplore-t-il.

Respect

Nicolas Naredo s’est rendu plusieurs fois dans le secteur du Trait-Carré au cours des derniers jours pour voir s’il y avait des attroupements de joueurs et affirme n’avoir vu que quelques personnes s’adonner à leur activité dans le plus grand respect.

«Pokémon GO va nous faire sortir, nous faire marcher et nous réunir lors d’événements. Peu importe, on veut rester respectueux des autres.»

Pierre-­Antoine Harvey, un autre joueur, abonde dans le même sens. «Il faudrait qu’ils jouent pour savoir que nous ne sommes pas des sauvages et que nous sommes capables de bien nous tenir.»

Nicolas Naredo souhaite que les prochains rassemblements reçoivent l’aval des forces policières pour s’assurer qu’il n’y ait aucun débordement.

Harry Potter

Après le succès fulgurant de Pokémon GO, l’entreprise Niantic Labs travaille par ailleurs sur une nouvelle version du jeu, qui se déroulera cette fois dans l’univers d’Harry Potter imaginé par J.K. Rowling. La nouvelle a été dévoilée par Maruc Figueroa, développeur senior chez Niantic.

Au lieu de capturer des Pokémon et de se battre dans des arènes, les joueurs pourraient gérer des écoles de magie, acquérir de nouveaux sorts et participer à des combats magiques contre des factions rivales.

– Avec Marie-Renée Grondin, journaldequebec.com

 

Commentaires

À lire aussi

Et encore plus