La nouvelle plaie des enseignants: les «spinners» | Pèse sur start
/homepage

La nouvelle plaie des enseignants: les «spinners»

C’est connu, «le plus beau métier du monde» est, en fait, miné par les problèmes: situation précaire, manque de soutien gouvernemental, etc. Comme si ce n’était pas assez, les professeurs ont maintenant des adversaires de (petite) taille en classe: les «spinners».

Business Insider rapportait hier que le gadget tournoyant et sa version «cube à boutons» dominent actuellement le marché des jouets sur le portail Amazon.

En entrevue avec le New York Post, Allen Ashkenazie, vice-président d’une entreprise fournissant des engins de ce type à Toys «R» Us et Walmart, rapporte que plus de 20 millions d’exemplaires ont trouvé preneur en quelques semaines à peine.

D'objet calmant à projectile dangereux

Tout d’abord proposé comme moyen de calmer les personnes anxieuses ou souffrant de trouble de déficit d’attention, les «spinners» seraient maintenant des gadgets à la mode, selon le média.

Selon Business Insider, leur popularité serait telle que de plus en plus d’écoles interdisent leur utilisation en classe, faisant valoir que ces objets déconcentrent les écoliers et sont dangereux lorsque utilisés comme projectiles.

On rapporte toutefois que les élèves souffrant de problèmes sensoriels peuvent conserver leurs «spinners» en classe.

Sondage
Et vous? Qu'en pensez-vous? Est-ce que les «spinners» devraient être tolérés en classe?

Oui. Ça demeure un petit jouet en plastique.

Non. Ça n'a pas sa place en classe.

Oui, mais seulement pour les élèves anxieux ou qui ont des problèmes sensoriels.

Commentaires

À lire aussi

Et encore plus