On a testé Lara Croft: Shadow of Tomb Raider et... WOW! | Pèse sur start
/critiques

On a testé Lara Croft: Shadow of Tomb Raider et... WOW!

 Jeudi, Pèse sur start comptait parmi les invité(e)s au dévoilement du prochain Tomb Raider. Voici comment ça s’est passé!  

  

L’événement s’est déroulé au New City Gas, un hangar réputé pour ses soirées endiablées, mais décoré pour l’occasion sous le thème du prochain Tomb Raider: la jungle.   

Photo: Clara Lhotellier

 On est ravis d’apprendre que notre Lara Croft bien-aimée, se rapproche un peu plus d’une femme lambda et n’est plus la super héroïne qu’elle pouvait être auparavant, sautant sur 10 m de long sans aucune égratignure. 

Là, Lara découvre elle-même ses limites et faiblesses, elle se cherche et se découvre.  

Photo: Clara Lhotellier

 Retour aux origines 

En fait, elle aurait pu être nous.  

  

Je crois que c’est cette évolution que j’aimerais découvrir. Voir comment elle passera d’une femme inexpérimentée à une pilleuse forte et hors pair.  

  

Ce qui semblait important pour les développeurs, tel que mentionné lors de l’événement, c’est «de retourner aux origines» de cette aventurière, ce qui a fait d’elle ce qu’elle est aujourd’hui.  

Photo: Clara Lhotellier

 On va retrouver dans ce prochain opus l’essence même du jeu qui est le pillage de tombes. 

Des tombes qui seront encore plus effrayantes et dangereuses qu’elles ne l’ont jamais été et qui nous feront découvrir l’univers des cités mayas. C’est, du moins, ce qu’on nous promet.  

Photo: Clara Lhotellier

 Mon avis sur le jeu?  

La démo m’a tout simplement bluffé.   

  

D’une part, l’histoire en elle-même est prenante. On retrouve les fameuses tombes, on s’enfonce dans les fins fonds des décombres et on se retrouve dans le feu de l’action. Bref, on y retrouve tout ce qui nous a fait aimer cette série.   

  

Les cinématiques sont parfaitement mêlées aux scènes de jeu, ce qui rend le gameplay agréable et fluide, tout en apportant un certain côté cinématographique au jeu vidéo.  

Photo: Clara Lhotellier

 Le milieu dans lequel on évolue, la jungle, est hostile, et il n’apparaît plus simplement comme un unique danger, puisqu’il regorge de solution et de possibilité pour aider Lara dans sa quête. 

Photo: Clara Lhotellier

 De plus, tout ne saute pas toujours aux yeux, contrairement à ce que l’on retrouve dans les autres Lara Croft, qui sont plus «linéaires». 

 Là, vous pouvez vous déplacer dans un univers qui interagit et qui évolue au fil des actions. Vous allez d’ailleurs devoir faire preuve de très bons réflexes à certains moments.  

Photo: Clara Lhotellier

 À propos de Lara 

Le personnage en lui-même est fidèle de ce qu’on attend d’une Lara Croft des temps modernes. Elle semble fébrile d’apparence, mais fait plutôt preuve d’une ténacité et d’une persévérance sans pareil.  

  

Le seul petit hic que je trouverais à redire, c’est cet effet que peuvent avoir ses cheveux. Ils semblent peu naturels pour une femme constamment en mouvement, qui nage, saute et grimpe.   

Photo: Clara Lhotellier

 En bref 

J’ai très hâte que le jeu sorte. Il va falloir attendre encore un peu, puisqu’il est prévu sur console et PC pour le 14 septembre 2018! Un peu de patience avant de partir à l’exploration des ruines mayas!   

Photo: Clara Lhotellier

Commentaires

À lire aussi

Et encore plus