Google Stadia: le service pourrait faire (très) mal à votre consommation Internet | Pèse sur start
/news

Google Stadia: le service pourrait faire (très) mal à votre consommation Internet

Photo AFP

Avez-vous un forfait Internet illimité? Pensez-vous utiliser Google Stadia? Selon certaines estimations, l’un pourrait bien ne pas aller sans l’autre, au risque de se retrouver avec une facture assez salée de la part de son fournisseur Internet.   

On se doutait bien que la nouvelle plateforme de jeu de Google n’allait pas nécessairement être douce envers notre connexion Internet, mais des calculs effectués par PC Gamer démontrent que le service pourrait vous coûter plus cher que prévu si vous n’avez pas un forfait illimité.  

Concrètement, si vous comptez vous servir de Stadia dans une résolution de 4K, qui nécessite une connexion de 35 Mb/s, vous utiliserez environ 15,75 Go de données par heure.  

Image courtoisie

À cette vitesse, avec une capacité de transfert limitée à 250 Go, par exemple, vous «défonceriez» votre forfait après seulement un peu moins de 16 heures de jeu... à condition d’utiliser votre connexion Internet uniquement pour Stadia.  

Dans de plus petites résolutions, en 1080p ou encore en 720p, Stadia utilisera respectivement 20 et 10 Mb/s, ce qui réduira la consommation par heure à 9 Go et 4,5 Go.  

C’est déjà mieux, mais disons que la conclusion reste la même: si vous comptez vous servir de Google Stadia en tant que plateforme de jeu principale (ou presque), vous devrez assurément vous doter d’une connexion illimitée, si ce n’est déjà fait.  

Heureusement, ce genre de forfait est de plus en plus adopté dans les foyers québécois... de toute façon déjà pas mal essentiel pour les autres services de «streaming», le jeu en ligne et le téléchargement de titres numériques.  

Reste toutefois que ce n’est pas non plus impossible que quelques personnes un peu moins technophiles se fassent avoir par la nature plutôt gourmande de quelques réglages de Stadia.  

Le service de Google sera lancé en novembre prochain au Canada.

Sur le même sujet

À lire aussi

Et encore plus