Robert Downey Jr. se confie sur l’après-Iron Man: «Je ne suis pas ce que j’ai fait avec ce studio» | Pèse sur start
/news

Robert Downey Jr. se confie sur l’après-Iron Man: «Je ne suis pas ce que j’ai fait avec ce studio»

Photo AFP

Après plus d’une dizaine d’années à revêtir l’armure d’Iron Man, Robert Downey Jr. est aujourd’hui assez difficilement dissociable de son rôle de valeureux superhéros.  

Malgré cela, avec son départ de la franchise des Avengers, pour des raisons assez évidentes pour tous ceux qui ont vu Endgame, une nouvelle ère s’ouvre pour l’acteur de 54 ans. 

Alors que plusieurs auraient déjà un plan de carrière bien défini pour la suite des choses, ce ne semble pas être le cas pour Downey Jr., selon ce qu’il a confié à Sam Jones dans le cadre de la série Off Camera

«J’ai eu une incroyable période de 10 ans qui a été satisfaisante sur le plan créatif. J’ai travaillé très, très, très fort et j’ai dû creuser très profondément, mais je n’ai pas été forcé d’explorer la nouvelle frontière de ce que représente ma vie créative et personnelle après ceci», a-t-il affirmé. 

Pour ce dernier, en quittant la brigade des Avengers, il s’agissait également de tourner le dos à une franchise très lucrative, qui lui a apporté une certaine «sécurité d’emploi» pendant une décennie. 

«Il y a toujours une dépendance envers quelque chose qui semble assuré. C’est le plus près dans ma vie que j’aurai été d’être un enfant de parents riches», a-t-il imagé. 

Après avoir incarné Iron Man à l’écran pendant près de 11 ans, Downey Jr. tient toutefois à souligner un élément essentiel: le spectre du personnage ne planera pas sur la suite de sa carrière. 

«Je ne suis pas mon travail. Je ne suis pas ce que j’ai fait avec ce studio. Je ne suis pas cette période que j’ai passée à interpréter ce personnage», a-t-il énoncé, même s’il avoue que «l’enfant en lui» aimerait bien s’accrocher au rôle. 

Afin de faire leur deuil du Iron Man de Robert Downey Jr., les fans de l’acteur pourront voir ce dernier dans The Voyage of Doctor Dolittle en janvier 2020 et Sherlock Holmes 3 en décembre 2021. 

Reste à voir ensuite où l’ex-Tony Stark mènera sa carrière ensuite...

Sur le même sujet

Commentaires

À lire aussi

Et encore plus