Fire Emblem: Three Houses: un bon investissement! [CRITIQUE] | Pèse sur start
/critiques

Fire Emblem: Three Houses: un bon investissement! [CRITIQUE]

Capture d'écran

Edelgard, leader des Aigles noirs

Un RPG qui mélange Harry Potter et Persona, dans l’univers de Fire Emblem? Si c’est quelque chose qui sonne soyeux à vos oreilles, vous serez comblés. 

Si vous aimez les RPG longs et ultra stratégiques ou encore les jeux dont la durée est plus lourde que le montant déboursé, Fire Emblem: Three Houses est fort probablement le jeu pour vous. 

Vous n’y connaissez rien à cet univers ou ce genre? 

Notez toutefois que la courbe d’apprentissage peut être un peu ardue. 

Moi, professeur? 

Notre héros (ou héroïne, tout dépendant de ce que vous choisissez au début du jeu) est un mercenaire qui se retrouve à enseigner dans une académie pour officiers où trois nations - représentées par trois maisons, un peu à la Harry Potter - étudient pour devenir de meilleurs guerriers. 

On est invité une maison pour y devenir leur professeur et chaque faction a ses forces et faiblesses.  

Comme André avait déjà choisi les Cerfs d’or pour sa critique (le petit maudit!), mon cœur féministe s’est tourné vers la maison menée par une jeune princesse assez badass qui manie la hache de façon prodigieuse: les Aigles noirs. 

À ne pas confondre avec la chanson de Marie Carmen, svp.  

Abracadabra dans ta face! 

La maison des Aigles noirs semble surtout spécialisée en magie (elle compte trois mages au départ). Ces magiciens sont forts et talentueux. L'un contrôle la magie noire, l'autre les éléments et le dernier est un soigneur.  

La meilleure tactique est de bien les protéger en entraînant les guerriers aux combats rapprochés et en améliorant les statistiques des archers. 

Avoir bonne mémoire, c’est payant! 

Le jeu n'est pas vraiment pour les novices du jeu vidéo tactique, toutefois. 

Malgré tous les guides dans le menu et l'introduction qui fait très tutoriel, il y a énormément de facteurs à garder en tête avant de se lancer dans une mission. 

On en a pour son argent  

Un choix entre trois nations veut aussi dire un trio de trames narratives qui s’imbriquent l’une dans l’autre. 

Non seulement doit-on s’occuper de nos étudiants et de leurs relations au sein du groupe (via des cours, des formations, mais aussi des conversations), mais on doit aussi s’entraider entre maisons. 

Ça me rappelle quelque chose... AH OUI! La vraie vie!  

Même si le jeu est très lourd en histoire et en dialogues, l’aspect «hors combat» rend Fire Emblem: Three Houses beaucoup plus intéressant. 

Même si les développeurs ont instauré les options d’automatiser les phases «enseignement» et «dialogues», ces deux aspects sont probablement les plus importants. 

Toutes les décisions prises ont une incidence sur le déroulement du jeu, des relations et des combats. 

C’est ce qui fait que le jeu est si complet! 

La mécanique du jeu 

Je ne suis pas une fan de RPG stratégique. 

En fait, je déteste ce type de jeu. 

Pourtant, grâce à toutes les classes qu’on peut débloquer, et les options presque infinies pour bâtir les personnages de votre équipe, je me suis surprise à passer énormément de temps sur les combats et à avoir... du plaisir! 

Oui oui!  

Ce ne serait pas un Fire Emblem si vous n’aviez pas la possibilité de jouer en mode «classique», c’est-à-dire que si vous perdez un personnage... IL EST MORT À JAMAIS!  

Toutefois, essuyez vos larmes, le jeu offre la possibilité de remonter dans l’ordre de vos décisions pour éviter la catastrophe et la dépression. 

Les graphismes 

Peut-être me direz-vous que je vieillis et que je devrais changer mes lunettes, mais mes petits yeux ont eu un peu de difficulté à bien apprécier les interfaces graphiques.  

J’aimerais croire que le jeu a sûrement été développé pour être apprécié sur une grosse télévision, mais la beauté d’une Nintendo Switch est sa portabilité, et sur l’écran de celle-ci, les textes sont beaucoup trop petits, voire microscopiques! 

Le jeu en soit, toutefois, est magnifique. 

Le design anime des personnages est impeccable. 

De plus, si vous êtes de ces joueurs qui aiment jouer dans la langue originale du jeu, la trame japonaise est disponible, avec les sous-titres! 

Note : 4/5

Sur le même sujet

Commentaires

À lire aussi

Et encore plus