Joker: une intense préparation pour Joaquin Phoenix, qui n’est pas sans rappeler celle de Heath Ledger | Pèse sur start
/news

Joker: une intense préparation pour Joaquin Phoenix, qui n’est pas sans rappeler celle de Heath Ledger

Capture d'écran YouTube

Ne dérogeant pas à ses techniques de travail habituelles, Joaquin Phoenix raconte s’être préparé méticuleusement pour son interprétation du Joker dans le cadre du prochain long-métrage consacré au personnage, réalisé par Todd Philipps.  

Comme il l’a expliqué à la publication italienne Il Venerdi, il s’est notamment penché sur le cas de personnes aux prises avec des troubles de la personnalité pour arriver à camper la folie qui anime le criminel dérangé.   

«J’ai commencé avec le rire, a-t-il confié. J’ai regardé des vidéos de gens souffrant de rires pathologiques, un désordre neurologique qui provoque chez ces personnes un rire incontrôlable.»   

En ce sens, la préparation de Joaquin Phoenix n’est pas sans rappeler celles des anciens interprètes du Joker.   

Si Jared Leto s’était carrément plongé dans la peau du «clown» pendant toute la durée du tournage de Suicide Squad, Heath Leadger s’était pour sa part isolé seul durant plus d’un mois et avait tenu un journal intime pour se rapprocher de l’état d’esprit du Joker.   

Un Joker qui ne suit pas les comics   

En entrevue avec Empire en juillet, le réalisateur Todd Phillips avait par ailleurs tenu à préciser que le scénario se voulait une œuvre complètement originale et ne s’appuyait pas nécessairement sur l’histoire des comics.   

«Nous n’avons rien suivi des comics, ce qui va rendre fou les gens, avait-il indiqué au magazine britannique. On a juste écrit notre propre version expliquant d’où vient le Joker. C’est ce qui m’intéressait. On ne fait même pas le Joker, mais l’histoire de la façon dont il est devenu le Joker. C’est à propos de cet homme.»   

Joker paraîtra en salles le 4 octobre prochain.   

Avec la collaboration de Wenn

Commentaires

À lire aussi

Et encore plus