Pour trouver un emploi chez McDo, appelez Alexa ou Google! | Pèse sur start
/news

Pour trouver un emploi chez McDo, appelez Alexa ou Google!

Image principale de l'article Pour trouver un emploi chez McDo, appelez Alexa!
WENN/AFP/Adobe Stock et beaucoup de talent

Pour travailler chez McDonald’s, les candidats pourront désormais postuler via les enceintes connectées Alexa et Google Home, a annoncé mercredi le géant mondial du fast-food.  

Ce service est disponible dès ce mercredi aux États-Unis, au Canada, en France, en Allemagne, en Irlande, en Italie, en Espagne et au Royaume-Uni. Il sera déployé dans d’autres pays dans les prochains mois.   

«Alexa, aide-moi à trouver un travail chez McDonald’s » (Alexa, help me find a job at McDonald’s): telle est la demande qu’il faudra formuler à l’enceinte détenue par Amazon, explique McDonald’s dans un communiqué.   

Alexa dirigera alors le candidat vers un processus baptisé McDonald’s Apply Thru, mais le fabricant du Big Mac insiste sur le fait que l’enceinte n’est qu’un « premier pas » dans la procédure d’embauche.   

Elle «aide à attirer les talents à travers le monde», affirme McDonald’s, laissant entendre que la décision finale resterait prise par les cadres et les ressources humaines.   

«Alexa a beaucoup de qualités que nous cherchons chez nos équipes - aimable, réactive et marrante. J’ai hâte de voir notre processus de candidature simplifié par Alexa », a déclaré David Fairhurst, l'un des responsables du groupe, cité dans le communiqué.   

Le service est encore en phase de développement avec l’enceinte connectée de Google. À l’heure actuelle, le candidat devrait déjà commencer par dire: « OK, Google, connecte-moi à McDonald’s Apply Thru » (OK, Google, talk to McDonald’s Apply Thru »). Mais à moyen terme, il sera possible de dire: « OK, Google, aide-moi à trouver un emploi chez McDonald’s », assure McDonald’s.   

McDonald’s et ses franchisés affirment employer plus de deux millions de personnes à travers le monde, à temps plein et à temps partiel.

Commentaires

À lire aussi

Et encore plus