Luigi’s Mansion 3 : À dévorer sans culpabilité [CRITIQUE] | Pèse sur start
/critiques

Luigi’s Mansion 3 : À dévorer sans culpabilité [CRITIQUE]

Une véritable source de bonheur pour les journées sombres d’automne

Image principale de l'article Luigi’s Mansion 3 : À dévorer sans culpabilité

C'est Nintendo qui aura donné le plus gros bonbon d'Halloween aux gameurs: Luigi’s Mansion 3.

Le troisième opus de la série Luigi’s Mansion est enfin arrivé sur Switch, 18 ans après le premier, sorti sur la GameCube et 10 ans après le deuxième, sorti sur 3DS. C’est toujours Next Level Games qui signe le jeu et la facture graphique est toujours aussi fidèle à l'imagerie Nintendo.  

  

On y retrouve le frère de notre plombier préféré ainsi que Mario, Peach et les Toads. Ceux-ci se retrouvent pris dans un piège tendu par King Boo dans un hôtel hanté.   

capture d'écran Nintendo

Pas de pitié pour ce qui traîne   

Armé de son aspirateur ultra-puissant, Luigi doit s’aventurer sur les 15 étages de l'établissement pour...

  • aspirer tout sur son passage
  • combattre des fantômes
  • résoudre des casse-têtes
  • trouver de l’argent
  • et des trésors cachés.   

Chaque étage est d'ailleurs thématique. Les «bosses» itou. Sur l'étage qui a la musique comme thème, par exemple, on y combat un fantôme sosie de Beethoven.    

Visiblement, les développeurs ont eu beaucoup de plaisir avec la mécanique de l’aspirateur pour développer des énigmes autour. On peut, par exemple, s'en servir pour faire tourner des hélices, remplir des baignoires d’eau, lancez des objets et activer d’autres mécanismes. Idéal pour les amateurs de casse-têtes!     

capture d'écran Nintendo

Gooigi - votre clone gluant - s'ajoute également et amène une tout autre perspective au jeu. À l'occasion, on doit donc résoudre, par vous-même ou avec l'aide d'un ami (car, oui, Gooigi peut être contrôlé par une deuxième personne) les énigmes les plus loufoques!   

Un tourbillon pour le complétionniste   

Dés que j’ai obtenu le premier cristal, je me suis exclamée «Oh non!», car au fond de moi-même, j’ai réveillé la complétionniste qui dormait en moi.  

Ces cristaux (il y en a six de cachés sur chaque étage), vous allez les chercher, vous allez les trouver et vous serez fiers lorsque vous les dénicherez.

capture d'écran Nintendo

Petit bonbon en bonus : vos succès seront récompensés par des «achievements» et il y en a plus qu’on le pense! 

Conseil d’amie: ouvrez tout ce qui est tiroir, armoire, poubelle; éclairez tout ce qui ressemble à un coin louche; aspirez tout ce qui bouge...

Doutez tout ce que vous voyez!   

Le remède à la déprime d’automne   

Si vous cherchiez quelque chose pour enjoliver les journées un peu mornes de novembre, Luigi’s Mansion 3 est ce qu’il vous faut.

On se surprend très souvent à rire de plusieurs blagues et du pauvre Luigi qui tremble comme une feuille.    

Vous voulez combattre la déprime automnale? Le mode ScreamPack vous permet de le faire avec son mode mulitjoueur allant jusqu’à 8 personnes.

Capturez le plus de fantômes contre l’autre équipe, attrapez des objets, tirez sur des cibles, récupérez le plus de pièces sur la surface d’une piscine...

Bref, des soirées très compétitives garanties!   

  

capture d'écran Nintendo

Les énigmes peuvent être un peu simples, mais elles sont satisfaisantes malgré tout et font du bien à notre âme d’enfant!

Le jeu se joue parfaitement sur la route ou sur une télévision grâce à ses graphismes très colorés.

Les contrôles peuvent être parfois un peu difficiles à combiner, mais vos doigts s’habitueront.   

Luigi’s Mansion 3 est une véritable source de bonheur pour les journées sombres d’automne.   

Note 9/10   

Disponible sur Nintendo Switch exclusivement.  

Commentaires

À lire aussi

Et encore plus