Overloot: comblez votre passion pour la gestion d’inventaire avec ce jeu mobile développé à Québec | Pèse sur start
/news

Overloot: comblez votre passion pour la gestion d’inventaire avec ce jeu mobile développé à Québec

Vous aimez gérer vos inventaires dans Diablo (I ou II ou III) ou Skyrim à un point où vous en oubliez presque le reste du jeu? Développé à Québec par BKOM Studios, Overloot pourrait bien retenir votre attention!  

Lancé mardi matin dans les bureaux de l’équipe, le nouveau titre mobile propose en ce sens un intéressant mélange entre un RPG, un jeu de stratégie et Tetris (!), pour un tout qui se veut plutôt addictif.    

«Un des exemples qu’on donne souvent, c’est de s’imaginer que Tetris rencontre le genre RPG. Tetris, parce qu’on doit déplacer nos éléments pour ne pas atteindre le haut de l’inventaire et un RPG, parce que c’est vraiment un jeu qui fait beaucoup de clins d’œil aux fans de ce genre-là», a détaillé le fondateur et président-directeur général de BKOM Studios, Frédéric Martin.    

Si l’ambiance d’Overloot se veut assez classique (un héros qui doit combattre des monstres pour progresser dans un monde fantastique), la façon d’accomplir sa tâche est agréablement différente.    

En ce sens, au lieu de contrôler le personnage, on se «contente» de gérer son inventaire, en s’assurant qu’il a en main une armure, une arme et un bouclier adéquats, et qu’en même temps, sa sacoche d’équipements ne se remplit pas trop vite.    

Capture d'écran courtoisie BKOM Studios

Il est notamment possible d’y arriver en compilant des objets pour créer, par exemple, une épée plus puissance et, par le fait même, libérer de l’espace dans l’inventaire. Car si celui-ci atteint sa capacité maximale, une partie de notre équipement disparaît subitement.    

Saupoudrez ensuite le concept d’un peu d’humour et vous obtenez Overloot.    

Un jeu né au Pixel Challenge    

Fait intéressant, le titre de BKOM a d’abord vu le jour lors d’un «game jam» à Québec en 2017, le Pixel Challenge, où la délégation du studio avait deux jours pour créer un jeu d’un bout à l’autre.    

Capture d'écran courtoisie BKOM Studios

«On avait nos cinq braves collègues de chez BKOM qui ont, pendant 48 heures de temps, développé ce concept-là. Donc, c’était l’embryon de ce qu’aujourd’hui Overloot est devenu», a indiqué le fondateur de l’entreprise.    

L’équipe établie dans le secteur Lebourgneuf avait alors remporté la compétition, tout en jetant les bases de ce qu’allait éventuellement être Overloot.    

Capture d'écran courtoisie BKOM Studios

Au total, un noyau d’une vingtaine d’employés a contribué à la réalisation du titre, aidé à l’occasion par d’autres membres du groupe de 90 artisans basé dans la capitale.    

Publié par What(games), un distributeur de jeux mobiles pour l’éditeur français Gameloft, Overloot compterait déjà plus de 36 000 joueurs, même s'il vient à peine d’être lancé.    

Capture d'écran courtoisie BKOM Studios

Le jeu est disponible gratuitement sur iOS et Android dès maintenant.    

Aussi à écouter

Le plus récent épisode de notre podcast!

On a votre attention? Vous voulez vous abonner à notre podcast? Ça tombe bien, nous sommes notamment sur...

Commentaires

À lire aussi

Et encore plus