Niantic: un nouveau jeu aux couleurs de Catan pour les créateurs de Pokémon Go? | Pèse sur start
/news

Niantic: un nouveau jeu aux couleurs de Catan pour les créateurs de Pokémon Go?

Image principale de l'article Un Pokémon Go... aux couleurs de Catan?
Capture d'écran site Web de Catan: World Explorers

Après les univers de Pokémon et d’Harry Potter, Niantic s’attaquerait désormais à celui de Catan, question de réjouir (ou de rendre sceptiques) les amateurs du classique jeu de société.  

Si les créateurs de Catan avaient dévoilé en octobre qu’ils travaillaient sur un jeu mobile en ligne, tout indique maintenant que celui-ci, intitulé Catan: World Explorers, serait développé en collaboration avec Niantic, le studio derrière Pokémon Go.   

Aucune des deux entreprises n’a encore confirmé le partenariat, mais des sources à l’interne auraient affirmé à Tech Crunch que l’équipe californienne serait associée au projet.   

En même temps, un site web pour le jeu de réalité augmentée, de même que des pages sur les réseaux sociaux, ont été mis en ligne dans les dernières semaines, alors que certains liens, comme celui menant aux conditions d’utilisation, envoient les internautes sur le site... de Niantic!   

Somme toute, ça semble donc un secret de polichinelle, cette collaboration entre Niantic et les concepteurs de Catan.  

Mais, au-delà de toutes ces rumeurs, à quoi ressemblera le jeu?   

Selon la page officielle de Catan: World Explorers, le titre transformerait «la Terre entière en une partie géante de Catan», où les joueurs pourront «cultiver, faire du troc et construire dans le vrai monde».   

Bref, un hybride entre le jeu de société et les projets précédents de Niantic.   

Aucune date de sortie n’a encore été annoncée, mais de nouveaux détails devraient faire surface au début de 2020, toujours selon les informations de Tech Crunch

Aussi à écouter

Le plus récent épisode de notre podcast!

On a votre attention? Vous voulez vous abonner à notre podcast? Ça tombe bien, nous sommes notamment sur...

Commentaires

À lire aussi

Et encore plus