Super Mario Maker 2: sortez votre tunique verte, vous pourrez incarner Link grâce à cette nouvelle mise à jour gratuite [VIDÉO] | Pèse sur start
/videos

Super Mario Maker 2: sortez votre tunique verte, vous pourrez incarner Link grâce à cette nouvelle mise à jour gratuite [VIDÉO]

Image principale de l'article Super Mario Maker 2: vous pourrez incarner Link
Capture d'écran YouTube

Nintendo n’y va pas avec le dos de la cuillère (ou le manche de la Master Sword) avec sa prochaine mise à jour pour Super Mario Maker 2, prévue pour le 5 décembre.  

Non seulement le titre permettra désormais aux créateurs de niveaux d’utiliser de nouveaux modules et ennemis, mais le jeu de plateforme proposera aussi un nouveau mode de speedrun... et la possibilité d’incarner Link!  

Capture d'écran YouTube

En ce sens, il sera possible d’inclure la Master Sword dans les tableaux de style Super Mario Bros. afin que le plombier moustachu prenne les traits (et les habilités) du héros de Legend of Zelda.  

Concrètement, le joueur pourra à ce moment attaquer les ennemis à l’épée, charger avec son arme, lancer des bombes, utiliser un arc et des flèches, de même que se protéger avec son bouclier.  

Capture d'écran YouTube

Disons que ça risque de révolutionner certains tableaux, en plus d’offrir une myriade de nouvelles possibilités dans le mode de création de contenu!  

Du côté du nouveau mode Ninji Speedrun, celui-ci mettra de l’avant des niveaux spécialement conçus pour l’occasion, et renouvelés régulièrement, qu’il faudra compléter le plus rapidement possiblement.  

On pourra notamment comparer son temps en direct avec les autres joueurs qui ont tenté le défi grâce à un système de «fantômes» qui apparaîtront (en très grand nombre!) à l’écran lors de chaque speedrun.  

Capture d'écran YouTube

La mise à jour pour Super Mario Maker 2, paru sur la Switch en juin 2019, sera disponible gratuitement dès ce vendredi.  

À écouter

Le plus récent épisode de notre podcast!

On a votre attention? Vous voulez vous abonner à notre podcast? Ça tombe bien, nous sommes notamment sur...

Sur le même sujet

Commentaires

À lire aussi

Et encore plus