Le Terminator débarquera dans Ghost Recon Breakpoint cette semaine [VIDÉO] | Pèse sur start
/videos

Le Terminator débarquera dans Ghost Recon Breakpoint cette semaine [VIDÉO]

Image principale de l'article Le Terminator débarque dans Ghost Recon Breakpoint
Image courtoisie Ubisoft

Est-ce que l’arrivée du Terminator peut sauver Ghost Recon Breakpoint? C’est ce qu’on saura dès mercredi alors que le célèbre vilain robotique fera son apparition dans le titre d’Ubisoft pour un événement spécial.  

La nouvelle aventure proposera ainsi aux joueurs, seuls ou en coopération, d’affronter le T-800 «dans un arc narratif inédit se déroulant dans un nouveau lieu d’Auroa» et inspiré de l’histoire du premier Terminator, paru en 1984.  

C’est d’ailleurs ce qu’on découvre dans une bande-annonce dévoilée ce mardi.  

Par contre, aussi bien vous l’indiquer tout de suite, le vénéré Arnold Schwarzenegger (de même que son visage) n’est pas associé au projet. On fera donc plutôt face à un robot humanoïde aux traits quelques parts entre Étienne Boulay et Georges St-Pierre. Eh bien!  

Capture d'écran YouTube

Selon un communiqué partagé par Ubisoft, l’événement consistera de deux missions durant lesquelles il faudra «porter secours et faire équipe» avec un nouveau personnage, «une femme venant elle aussi du futur», dans un combat à finir contre le redoutable Terminator.  

Image courtoisie Ubisoft

La première mission sera mise en ligne le mercredi 29 janvier, tandis que la deuxième le sera quelques jours plus tard, le 1er février.  

Image courtoisie Ubisoft

Notons que des récompenses, comme des articles esthétiques, des véhicules et des armes, seront par la suite offertes aux joueurs ayant complété les épreuves.  

Le développeur a aussi profité de l’occasion pour annoncer que d’autres mises à jour régulières étaient prévues pour Breakpoint au cours de 2020.  

À écouter

Le plus récent épisode de notre podcast!

On a votre attention? Vous voulez vous abonner à notre podcast? Ça tombe bien, nous sommes notamment sur...

À regarder  

Commentaires

À lire aussi

Et encore plus