Les microtransactions ont rapporté près de 1 G$ à Electronic Arts... dans les trois derniers mois de 2019 | Pèse sur start
/news

Les microtransactions ont rapporté près de 1 G$ à Electronic Arts... dans les trois derniers mois de 2019

Apex Legends
Image courtoisie Electronic Arts

Apex Legends

Mine de rien, on sait maintenant un peu mieux pourquoi Electronic Arts s’entête à garnir la plupart de ses jeux de microtransactions, même si bon nombre de joueurs les tiennent en horreur.  

Tout simplement parce qu’EA fait beaucoup, beaucoup d’argent avec celles-ci!  

Dans des résultats fiscaux dévoilés la semaine passée, l’éditeur a révélé qu’il avait engrangé des revenus de près de 1 G$ (993 M$ plus précisément) uniquement grâce aux microtransactions dans ses jeux, et ce, dans les trois derniers mois de 2019.  

Pour l’ensemble de 2019, le contenu additionnel payant aura permis à EA d’amasser une coquette somme de 2,835 G$, comme l’a noté GameSpot. Et tout ça en dollars américains, rappelons-le!  

Cela dit, la statistique la plus parlante est probablement le fait que les microtransactions ont représenté un peu plus de 68% du chiffre d’affaires d’EA en 2019, qui était de l’ordre de 4,128 G$.  

Ajoutez à ça une augmentation de 27% des revenus liés aux microtransactions au cours de la dernière année et vous comprendrez pourquoi l’entreprise américaine y tient à ce point...  

D’excellentes ventes pour Star Wars Jedi: Fallen Order  

Pour celles et ceux qui en ont marre des microtransactions, il est à noter qu’on retrouvait au moins une bonne nouvelle dans les plus récentes annonces fiscales d’EA.  

Ainsi, le directeur financier du géant américain a partagé, lors d’une téléconférence jeudi, que (le très bon) Star Wars Jedi: Fallen Order avait dépassé les attentes initiales, ayant écoulé un très honnête 8 millions d'exemplaires à la fin décembre.  

Selon les nouvelles prévisions, ce chiffre pourrait atteindre 10 millions d’exemplaires vendus à la fin de mars.  

Et pourquoi donc est-ce une bonne nouvelle? Parce que cela prouve à un grand éditeur comme EA que les titres misant uniquement sur une campagne solo, et ne contenant aucune microtransaction, peuvent encore tirer leur épingle du jeu en 2020.  

Ce n’est pas une mince affaire!  

À écouter

Le plus récent épisode de notre podcast!

On a votre attention? Vous voulez vous abonner à notre podcast? Ça tombe bien, nous sommes notamment sur...

À regarder 

Sur le même sujet

Commentaires

À lire aussi

Et encore plus