Breath of the Wild: regardez ce speedrunner tenter de nourrir tous les chiens d’Hyrule le plus vite possible | Pèse sur start
/videos

Breath of the Wild: regardez ce speedrunner tenter de nourrir tous les chiens d’Hyrule le plus vite possible

Image principale de l'article Une speedrun... pour nourrir les chiens d'Hyrule!
Capture d'écran Twitch

Pourquoi essayer de battre Ganon le plus vite possible quand, à la place, on peut tenter de nourrir tous les chiens d’Hyrule en un temps record?  

Parce que, croyez-le ou non, il existe bel et bien une catégorie de speedrun pour The Legend of Zelda: Breath of the Wild, intitulée «All Dog Treasures», où le but est d’obtenir tous les trésors camouflés par les chiens le plus rapidement possible.    

Le rêve, quoi!    

Et dans ce qui s’avère une speedrun hautement divertissante à regarder, un streamer du nom de Vivoxe est parvenu à battre le record mondial de la catégorie il y a quelques semaines, en réussissant à nourrir tous les gentils toutous du titre (et à trouver leurs trésors) en 1 heure, 35 minutes et 51 secondes, a découvert Polygon.    

Pour ce faire, Vivoxe a rapidement complété quelques sanctuaires pour obtenir les principales habiletés du jeu avant de cueillir une belle collection de pommes et de partir à la recherche des différents chiens cachés dans les villages et relais d’Hyrule.    

On trouve évidemment dans le parcours les trucs habituels utilisés dans le titre par les speedrunners, mais aussi de petites perles, comme le moment où notre courageux joueur est obligé de construire le village d’Euzero (Tarrey Town), uniquement pour y gâter la créature canine qui y réside et obtenir son trésor.    

Somme toute, si les chiens d’Hyrule vous attendrissent autant que vous aimez regarder des speedruns, ça vaut le coup d’être visionné!    

À écouter

Le plus récent épisode de notre podcast!

On a votre attention? Vous voulez vous abonner à notre podcast? Ça tombe bien, nous sommes notamment sur...

À regarder    

Sur le même sujet

Commentaires

À lire aussi

Et encore plus