Ori and the Will of Wisps: armez-vous de patience et de mouchoirs [CRITIQUE] | Pèse sur start
/critiques

Ori and the Will of Wisps: armez-vous de patience et de mouchoirs [CRITIQUE]

Des défis qui feront réagir même les joueurs les plus patients!

Image principale de l'article Armez-vous de patience et de mouchoirs

Même la personne avec le cœur le plus froid ne peut rester insensible devant Ori and The Will of Wisps. Ne soyez pas dupe, sous ses apparences adorables se cache un redoutable défi que vous serez tenté de relever.  

Dans Ori and The Will of Wisps, on retrouve le petit esprit Ori qui doit traverser les dangers qui se trouvent sur son passage pour sauver son ami, Ku, un petit hibou qui a beaucoup de volonté malgré son aile handicapée. Après avoir attaché la plume du Kuro sur l’aile de Ku, les deux amis s’envolent vers les cieux dans une cinématique épique. Les deux seront toutefois pris dans une tempête qui les séparera. C’est là que votre aventure commence.    

  

  

Les développeurs chez Moon Studios savaient qu’en jouant avec nos émotions, ils auraient immédiatement notre attention. Bravo! Vous avez réussi à me faire pleurer, mes petits maudits!  

Armez-vous de patience; vous allez vivre de la rage aussi. Des moments à en mordre votre manette.     

  

Courtoisie Moon Studios/Ori and the Will of Wisps

  

Un défi, même pour les plus doués    

On peut qualifier Ori and the Will of Wisps d’un très beau défi à relever. Plusieurs casse-têtes demandent de réfléchir avant d’agir. À d’autres moments, notre instinct est mis à l’épreuve et l’on doit effectuer des sauts d’une précision chirurgicale! 

Vos actions deviennent un ballet des doigts et c’est à force de les répéter qu’on devient meilleur. N’ayez crainte, l’erreur est très pardonnable! On vous ramène au début du casse-tête, ce qui fait que vous apprenez à la dure la chorégraphie qui vous mènera à la réussite.     

  

Courtoisie Moon Studios/Ori and the Will of Wisps

  

Comme son prédécesseur, ce nouvel opus est construit comme un Metroidvania. Vous retrouverez donc des checkpoints partout dans les tableaux, rendant l’expérience beaucoup plus tolérable pour les joueurs un peu plus impatients.     

Les mondes comportent des zones de défi et des quêtes secondaires, dans lesquelles vos nouveaux talents sont mis à l’épreuve et vous serez grassement récompensé.    

Que ce soit des défis de combat ou des courses contre la montre, chacun y trouvera son plaisir de «complétionniste».       

Comme une drogue    

Malgré les sauts de précision manqués, les monstres insistants, les défis difficiles, les crampes aux mains et les mots qu’on a prononcés qui pourraient faire friser les oreilles de votre grand-mère, on veut y retourner. On veut recommencer et relever ces défis! On veut tout faire, parce que l’histoire est ce qui nous séduit dès le départ.     

On veut sauver notre ami, on veut sauver les petites lumières avant qu’elles ne meurent seules dans des mondes hostiles. Dès les premières secondes du jeu, vous serez, vous aussi, envoûtés dans ce qui va s’avérer une des plus belles aventures qu’un jeu vidéo peut offrir.     

Disponible le 11 mars sur Xbox One, Windows 10 et Steam  

À REGARDER   

  

s

  

Commentaires

À lire aussi

Et encore plus