F1: des pilotes s’affrontent dans des courses virtuelles pour remplacer la saison bousillée par la COVID-19 | Pèse sur start
/news

F1: des pilotes s’affrontent dans des courses virtuelles pour remplacer la saison bousillée par la COVID-19

Image principale de l'article Des pilotes participent à des courses virtuelles
Photo AFP

La pandémie de COVID-19 force le report du début de la saison de Formule 1? Qu’à cela ne tienne, les courses virtuelles sont là pour venir à la rescousse!  

• À lire aussi: Tomb Raider est gratuit sur Steam pour un temps (très) limité  

• À lire aussi: Ça sent le printemps et les soldes chez Steam  

Comme le veut la tendance actuelle dans différents sports, la FIA, responsable d’organiser les grands prix de F1, a mis en place une série de courses virtuelles destinées à remplacer celles qui, dans la vraie vie, se retrouvent reportées ou annulées.  

Le premier volet de cette série de grands prix, à la sauce e-sport, a d’ailleurs été diffusé ce dimanche, remplaçant la course réelle de Bahreïn, remise à plus tard en raison du coronavirus.  

Disputées sur la version PC de F1 2019, le titre «officiel» développé par Codemasters, ces joutes en ligne rassemblent, et c’est là que ça devient encore plus intéressant, nombre de vrais pilotes de la Formule 1, mais aussi d’anciens compétiteurs du circuit, des pilotes d’essai, des commentateurs et d’autres sportifs.  

Capture d'écran YouTube

 

Capture d'écran YouTube

On retrouve même parmi la classe de coureurs virtuels un ancien du boys band One Direction, Liam Payne. C’est tout dire!  

Toute cette belle brochette de pilotes s’affronte donc dans des grands prix, incluant une période de qualification, d’environ 1h30, avec une difficulté qui sera adaptée en fonction des habiletés de la personne derrière la manette.  

Après ça, le but premier se veut d’offrir un bon spectacle aux amateurs en manque de grands prix, de moteurs qui rugissent et d’effluves de carburant... on comprend donc la manœuvre!  

Le calendrier de courses en ligne se prolongera jusqu’en mai, chaque fin de semaine où un rendez-vous «réel» était déjà prévu. La FIA verra ensuite si elle poursuit l’initiative, par exemple dans le cas où les mesures pour contrer la COVID-19 mènent à plus annulations dans le monde de la F1.  

En tout cas, pour celles et ceux que ça intéresse, la prochaine épreuve sera disputée le 5 avril prochain et sera diffusée en direct notamment sur Twitch, YouTube et Facebook.  

Pas si pire comme solution de rechange!  

À regarder  

s " />

Sur le même sujet

Commentaires

À lire aussi

Et encore plus