Dune: «c’est de loin la chose la plus difficile que j’ai faite dans ma vie», affirme Denis Villeneuve [NOUVELLES IMAGES] | Pèse sur start
/news

Dune: «c’est de loin la chose la plus difficile que j’ai faite dans ma vie», affirme Denis Villeneuve [NOUVELLES IMAGES]

Après avoir levé le voile, il y a à peine 24 heures, sur une première image du très attendu Dune, le magazine Vanity Fair continue ce mardi de révéler de nouvelles photos et quelques intéressants détails sur le prochain film de Denis Villeneuve.  

• À lire aussi: Une première image de Dune, du cinéaste québécois Denis Villeneuve  

Ainsi, c’est notamment l’occasion de découvrir de quoi auront l’air certains personnages qui accompagneront Paul Atréides (Timothée Chalamet), comme dame Jessica Atréides (Rebecca Ferguson), Chani (Zendaya), le duc Leto Atréides (Oscar Isaac), la Dr Liet Kynes (Sharon Duncan-Brewster) ou encore Duncan Idaho (Jason Momoa).  

On peut aussi voir la Maison des Atréides dans son ensemble, avec en prime un aperçu des protagonistes incarnés par Josh Brolin (Gurney Halleck) et Stephen Mckinley Henderson (Thufir Hawat).  

Reste maintenant à apercevoir les très attendus vilains, comme le Baron Harkonnen, personnifié par Stellan Skarsgård, et son neveu Glossu Rabban, joué par Dave Bautista.  

Diffile à adapter... puis à tourner  

Chose certaine, à lire les commentaires amassés par Vanity Fair, il faut en venir à l’évidence: Dune n’a pas été de tout repos à adapter, puis à tourner.  

Si Timothée Chalamet mentionne la chaleur accablante du plateau de tournage situé aux Émirats arabes unis, le réalisateur Denis Villeneuve parle du projet comme «de loin la chose la plus difficile» qu’il n’a jamais faite dans sa vie.  

«C’est un livre qui aborde la politique, la religion, l’écologie, la spiritualité, et ce, avec énormément de personnages. Je pense que c’est pourquoi que si c’est si difficile [à adapter]», a-t-il confié à la publication américaine.  

Villeneuve a par ailleurs indiqué que c’est un peu pour cette raison qu’il avait exigé de partager l’histoire entre deux longs-métrages.  

«Je n’aurais pas accepté de faire cette adaptation du livre avec un seul film. Le monde est trop complexe. C’est un monde qui tire sa force dans les détails», a précisé le Québécois.  

Notons qu’en dépit de la pandémie qui fait rage actuellement, la sortie de Dune au cinéma est toujours prévue pour le 18 décembre prochain.  

À regarder  

s

Sur le même sujet

Commentaires