The Last of Us Part II semble banni dans certains pays du Moyen-Orient | Pèse sur start
/news

The Last of Us Part II semble banni dans certains pays du Moyen-Orient

The Last of Us Part II
Capture d'écran YouTube

The Last of Us Part II

De toute évidence, les joueurs de certains pays du Moyen-Orient ne pourront pas mettre la main sur The Last of Us Part II, alors que l’achat du prochain titre de Naughty Dog semble bloqué entre autres aux Émirats arabes unis et en Arabie Saoudite. 

• À lire aussi: Voici les jeux qui sortiront en juin 2020 sur consoles et PC 

Ainsi, depuis quelques jours, plusieurs utilisateurs de Reddit, notamment sur un groupe qui rassemble des joueurs de Dubai, se plaignent de ne pas y être en mesure de précommander le jeu sur le PlayStation Store. 

Un autre internaute affirme même avoir contacté le service à la clientèle de PlayStation, qui lui aurait répondu que si le titre n’était pas accessible dans la boutique de sa région, c’était parce qu’il est possiblement banni par les autorités de son pays. 

Fait intéressant, les avatars, ainsi que les thèmes aux couleurs de Last of Us Part II apparaissent dans les résultats de recherches du PS Store aux Émirats arabes unis et en Arabie Saoudite, mais pas le jeu lui-même, comme l’a remarqué IGN

La piste la plus probable pour expliquer ces restrictions semble être la relation amoureuse qu’Ellie entretient avec une femme dans The Last of Us Part II, étant donné le très faible niveau (voire inexistant) de tolérance à l’égard du contenu LGBTQ+ dans ces pays. 

En guise d’exemple, même un film de Pixar, Onward, a récemment été banni dans certains pays du Moyen-Orient en raison d’un brin de dialogue qui faisait allusion à une relation homosexuelle. 

Reste à voir si The Last of Us Part II sera finalement disponible là-bas à sa sortie le 19 juin prochain, mais (très) malheureusement, disons qu’on en doute pas mal... 

À regarder 

s

Sur le même sujet

À lire aussi

Et encore plus