Tenet: John David Washington «découragé» par les retards | Pèse sur start
/news

Tenet: John David Washington «découragé» par les retards

John David Washington dans Tenet
Capture d'écran YouTube

John David Washington dans Tenet

John David Washington est déçu que la sortie de son nouveau film Tenet ait été retardée à plusieurs reprises en raison de la pandémie de COVID-19.

• À lire aussi: Les créateurs d’Avatar: The Last Airbender se retirent de la production du remake chez Netflix

«J'ai tout mis dans ce film, a-t-il déclaré au magazine Mr. Porter. Vous pensez que ça va arriver et ils continuent de le repousser. Ça peut être décourageant. Mais c’est comme votre enfant. Vous voulez l'envoyer à la meilleure école, même si vous devez attendre un semestre.»

Le film de Christopher Nolan, qui met également en vedette Robert Pattinson, Elizabeth Debicki, Michael Caine et Kenneth Branagh, devait initialement sortir le 17 juillet, mais il a été reporté au 31 juillet.

Cependant, sa sortie a été repoussée une fois de plus et il sera projeté désormais dans les cinémas au Royaume-Uni, en Australie, au Canada, en France, en Allemagne, en Italie, au Japon, en Corée du Sud et en Russie le 26 août, avec une sortie aux États-Unis et en Chine prévue pour septembre.

Dans son interview, l'acteur de 36 ans a également révélé qu'étant petit, il était obsédé par le film Glory de son père Denzel Washington, qui traitait de la guerre de Sécession, et il a été époustouflé par l'histoire de Robert Gould Shaw, un commandant blanc qui a dirigé le premier bataillon entièrement composé de soldats noirs.

«Il a vu à quel point ils étaient maltraités. Il a vu leurs qualités humaines. En tant que garçon de 6 ans qui allait dans une école privée, entouré de gens qui ressemblaient à Robert Gould Shaw, il y avait un excellent remède dans ce film, a-t-il déclaré. Tout le monde n'est pas ce que vous pensez. Il y a des gens qui verront l'humain en moi, le bien en moi, la personne que je suis. J'ai adoré ça. Et j'ai adoré la prestation de mon père.»

À REGARDER 

s

Commentaires