Le jeu québécois Spiritfarer a le vent dans les voiles | Pèse sur start
/news

Le jeu québécois Spiritfarer a le vent dans les voiles

Image principale de l'article Le jeu québécois a le vent dans les voiles

Le studio montréalais Thunder Lotus a récemment lancé son nouveau jeu, intitulé Spiritfarer. Bien reçue des critiques, cette aventure qui explore le thème de la mort a le vent dans les voiles depuis son lancement.

Le thème de la mort peut être un sujet morbide à aborder dans un jeu vidéo. Grâce à des classiques comme Resident Evil et d'autres franchises d'horreur, il est normal d'imaginer des zombies et monstres lorsque l'on parle d'un jeu sur la mort. Mais, ce n'est pas le cas de Spiritfarer, qui aborde le sujet sans donner de frissons. Spiritfarer est un jeu sur la mort, mais qui berce doucement les joueurs dans une aventure touchante.

«L'intention de Spiritfarer est d'aborder un thème dur de la manière la plus douce qu'il soit. Les moments partagés avec les esprits donnent une signification particulière à la séparation, puisque c'est grâce à eux et au travers d'eux que Stella a pu grandir et devenir qui elle est. La mélancolie et la joie sont fortement imbriquées dans Spiritfarer, parce que la mort est inséparable de la vie, et de tous les moments, petits ou grands qui la composent», explique Nicolas Guérin, le directeur créatif du projet.

« Passeuse d'âme »         

Dans Spiritfarer, le joueur incarne Stella, une « passeuse d'âme » qui a comme mission d'aider des esprits à passer à l’au-delà à l'aide d'un énorme bateau. Chaque esprit prend la forme d'un animal qui a sa propre histoire et de derniers souhaits à réaliser. Stella devra aider les personnages dans leurs quêtes finales afin qu'ils puissent quitter en paix.

Il s'agit d'abord et avant tout d'un jeu de gestion. Pour son grand voyage, le bateau devra être amélioré et permettre à Stella de nourrir les esprits en utilisant les nombreuses ressources du monde. Le joueur devra voyager d'île en île afin de trouver des ressources pour construire un bateau confortable pour les esprits, qui ont tous des besoins différents.

« Qu’ils soient issus de personnes réellement rencontrées pendant la préparation du jeu, de proches disparus des membres de l’équipe ou de personnages historiques et fictifs, tous les esprits ont une histoire personnelle riche et complexe qui se développe au cours des différentes interactions avec Stella », déclare Guérin.

Avec sa musique sereine et ses dialogues touchants, Spiritfarer est un jeu doux pour l'âme, comparable à de grands jeux indie comme Gris et Journey, bien que les jouabilités soient différentes.

Défi relevé         

Pour un jeu indie conçu par une équipe de 13 personnes, Spiritfarer demande un bon nombre d'heures à terminer et sa carte du monde est plutôt grande.

« Spiritfarer dure une trentaine d'heures environ, une durée en ligne avec ce que nous avions prévu au départ du projet. Créer autant de contenu avec une petite équipe est toujours un peu un challenge, mais nous savions que nous étions capables d'y arriver, et nous visions ce volume de contenu avec pour objectif de pouvoir mieux développer les personnages et le "gameplay" de gestion du jeu. »

Spiritfarer est disponible sur PC, Nintendo Switch, Xbox One, PlayStation 4 et Stadia.