Aperçu de la Xbox Series X en 10 observations | Pèse sur start
/news

Aperçu de la Xbox Series X en 10 observations

La console Xbox Series X

La console Xbox Series X

Microsoft a confiance en sa console de jeux vidéo Xbox Series X. Fait rare, l’entreprise a d’ailleurs permis à des médias et streamers de partout dans le monde d’essayer un prototype de l’appareil de nouvelle génération plusieurs semaines avant son lancement. Voici 10 observations après cette mise à l’essai en avant-première.

À LIRE AUSSI: Où précommander les consoles Xbox Series X/S

Coup de cœur pour les temps de chargement raccourcis         

La plus grosse amélioration de la Xbox Series X, attendue au Canada le 10 novembre pour 599$, est sans doute le raccourcissement des temps de chargement. Grâce à son meilleur processeur et à son disque SSD rapide, le temps qu’il faut attendre avant de commencer à jouer a littéralement fondu depuis la dernière génération. 

Une partie du jeu d’exploration galactique No Man’s Sky qui prenait 1 minute et demie à lancer sur la Xbox One X ne prend que 20 secondes sur la Series X. Avec Doom Eternal, on passe de 20 à 4 secondes environ. Cette amélioration permet de jouer à de gros jeux en solo pour une séance de quelques minutes seulement, et elle rend certains titres plus agréables, puisqu’il n’est plus nécessaire d’aller se faire un café lors d’un déplacement dans un jeu ouvert, par exemple. 

Le rafraîchissement amélioré se ressent souvent (mais pas toujours)        

Grâce à sa puissance accrue, la Xbox Series X peut afficher les jeux avec un taux de rafraîchissement allant jusqu’à 120 images par seconde. C’est cinq fois plus rapide que le cinéma, projeté à 24 images par seconde. Les jeux sont donc fluides, et les images paraissent plus claires lorsqu’on se déplace. Il suffit d’avancer dans Gears 5 et de regarder la netteté du feuillage qui nous entoure pour le constater instantanément. 

L’effet varie toutefois d’un titre à l’autre. Avec Doom Eternal, qui était déjà optimisé pour un rafraîchissement rapide sur les consoles précédentes, le jeu ne paraît pas particulièrement plus fluide. Dans certains cas, le principal intérêt de cette puissance accrue est aussi de limiter les moments où l’affichage ralentit. Ici aussi, l’exemple de No Man’s Sky est probant: avec la Xbox One X, il arrive fréquemment que le jeu devienne injouable pour une ou deux secondes lorsque la console ne parvient pas à traiter l’information nécessaire assez rapidement. Avec la Series X, ces moments sont une chose du passé. 

Les améliorations visuelles varient pour l’instant d’un jeu à l’autre        

Le jeu Doom Eternal sur Xbox One S (haut) et sur le prototype de Xbox Series X (bas)

Captures d'écran: Maxime Johnson

Le jeu Doom Eternal sur Xbox One S (haut) et sur le prototype de Xbox Series X (bas)

 La Xbox Series X promet plusieurs améliorations visuelles, avec notamment la résolution 4K pour la plupart des jeux et une meilleure gestion de la lumière (le lancer des rayons, pour les habitués). 

Ici, l’amélioration est majeure par rapport à la Xbox One S et à la Xbox One originale, mais plus limitée par rapport à la Xbox One X. Elle varie aussi beaucoup d’un jeu à l’autre. On note entre autres une certaine amélioration de l’image dans Gears 5, mais on n’est pas jeté par terre non plus. Doom Eternal semble au contraire avoir fait un bond technologique de 20 ans lorsqu’on compare les versions Xbox One S et Xbox Series X. 

Il faudra évidemment attendre de voir les jeux conçus spécialement pour la Xbox Series X pour pouvoir profiter de son plein potentiel. 

La Xbox Series X fonctionne dans un silence total        

Le système de refroidissement de la Xbox Series X est pour l’instant silencieux.

Photo: Maxime Johnson

Le système de refroidissement de la Xbox Series X est pour l’instant silencieux.

Ma Xbox One X a la fâcheuse tendance à enterrer les jeux lorsque des scènes complexes s’affichent à l’écran. Après 3 semaines d’essais et des dizaines de jeux joués, je n’ai toutefois pas encore entendu la Xbox Series X rouler à plein régime. 

Peut-être que certains jeux dans le futur forceront son ventilateur à tourner plus rapidement, mais pour l’instant, il faut se coller l’oreille sur la console pour entendre quoi que ce soit. 

La manette, elle, est plutôt bruyante        

La manette de la nouvelle Xbox Series X. Photo : Maxime Johnson

Photo : Maxime Johnson

La manette de la nouvelle Xbox Series X. Photo : Maxime Johnson

Malheureusement, on ne peut pas en dire autant de la manette. Si on aime son nouveau bouton pour effectuer des captures d’écran facilement, le cliquetis du pavé directionnel, lui, est ridiculement bruyant. De quoi rendre fous ceux qui nous entourent si on joue avec des écouteurs. 

Game Resume: pratique quand ça fonctionne        

Microsoft fait un grand cas de Game Resume, une fonctionnalité de la Xbox Series X qui permet de mettre sa session sur pause et de la reprendre à un autre moment, même si on a joué à d’autres jeux entre temps. Pour que ça fonctionne, on n’a rien à faire: tout est mis en mémoire automatiquement lorsque l’on appuie sur le bouton Xbox pour revenir sur l’écran d’accueil. 

En théorie, du moins. Car en pratique, ça ne fonctionne pas à tous les coups. Et malheureusement, on ne sait pas si notre partie a vraiment été mise en mémoire avant de relancer le jeu. On ne peut donc pas trop s’y fier pour quitter un jeu sans sauvegarder. Microsoft a essayé de rendre Game Resume le plus simple possible en automatisant le tout, mais il aurait probablement été plus efficace d’en faire une fonctionnalité manuelle qu’on active au besoin. 

Évidemment, Microsoft pourrait aussi peaufiner la fonctionnalité d’ici son lancement le mois prochain. Ce sera à confirmer dans le test en bonne et due forme de la version finale de la console. 

Le grand format de la Series X demande de l’espace        

Côté design, la Xbox Series X n’a pas la taille de la PS5, mais l’appareil est quand même gros. Si vous voulez laisser quelques centimètres d’espace pour éviter de surchauffer la console, un réaménagement de votre meuble télé risque de s’imposer. Notons qu’on peut la placer autant à l’horizontale qu’à la verticale (une position qui m’apparaît beaucoup plus jolie, si vous avez l’espace nécessaire).

 

Vous aurez besoin d’une nouvelle télé pour bien en profiter        

Vous aurez besoin d’un téléviseur moderne (ici le The Frame 2020 de Samsung) pour bénéficier pleinement de la Xbox Series X

Photo : Maxime Johnson

Vous aurez besoin d’un téléviseur moderne (ici le The Frame 2020 de Samsung) pour bénéficier pleinement de la Xbox Series X

À moins d’avoir changé de modèle récemment, votre téléviseur risque de ne pas pouvoir profiter de toutes les fonctionnalités de la Xbox Series X. Vous aurez en effet besoin d’un appareil capable d’afficher 120 images par secondes en 4K. Pour ce faire, il vous faut un écran compatible, mais aussi un port HDMI 2.1, une technologie qui a fait son apparition dans les télés l’année dernière, et qui est encore réservée aux modèles plus haut de gamme. 

Mon téléviseur de 2018 n’offrait d’ailleurs pas le HDMI 2.1, j’ai donc mis la main sur une télé The Frame 2020 de Samsung pour faire l’essai de la Xbox Series X. La télé de Samsung est surtout connue pour son design qui ressemble à un cadre lorsqu’on la pose au mur, mais c’est aussi une télé QLED en bonne et due forme, capable d’afficher un rafraîchissement variable et 120 images par seconde. 

Est-ce nécessaire de changer sa télé pour avoir une nouvelle console? Non. Vous bénéficierez quand même de plusieurs améliorations avec un modèle plus vieux. Si vous prévoyiez la changer de toute façon, la présence d’un port HDMI 2.1 sera à surveiller. 

L’application mobile est plus pratique qu’auparavant       

Microsoft offrira une nouvelle application mobile Xbox à l’occasion du lancement de ses consoles de nouvelle génération

Photo : Maxime Johnson

Microsoft offrira une nouvelle application mobile Xbox à l’occasion du lancement de ses consoles de nouvelle génération

Microsoft profite du lancement de la Xbox Series X pour mettre à jour son application mobile Xbox (iOS et Android). Alors que je n’utilisais jamais cette dernière jusqu’à récemment, je l’ouvre désormais presque tous les jours. 

Son intérêt est évident à l’installation, puisqu’elle peut être utilisée pour effectuer la configuration initiale de la Xbox avec son téléphone (ce qui est beaucoup plus facile que d’écrire sur le clavier à l’écran). Parmi les autres bons coups, notons qu’il est désormais facile d’obtenir, de télécharger et de partager ses captures d’écran. L’application permet aussi de jouer à ses jeux Xbox à distance sur son appareil mobile, ce qui risque de s’avérer intéressant lorsque le confinement sera derrière nous. 

À un mois du lancement, il manque encore beaucoup de jeux       

Selon Microsoft, des milliers de jeux Xbox devraient être compatibles avec les Series X et Series S (un modèle moins puissant, à 379$) à leur lancement. Tous les titres Xbox et Xbox 360 qui étaient rétrocompatibles avec la Xbox One le seront à nouveau, et presque tous les titres Xbox One pourront être joués avec les consoles de nouvelle génération (sauf ceux qui nécessitaient un capteur Kinect). Les employés de Microsoft ont même effectué 500 000 heures de tests, dans la dernière année, pour s’assurer du bon fonctionnement de tous les jeux. 

Pourtant, à moins d’un mois du lancement, beaucoup de titres ne peuvent toujours pas être lancés sur le prototype essayé ici. Des franchises populaires comme Overwatch, et même des marques de Microsoft, comme Forza Horizon 4, manquent toujours à l’appel. Reste maintenant à voir si tous les jeux pourront être testés à temps pour le lancement des consoles, prévu le 10 novembre prochain.

 

À NOTER: Cet aperçu de la Xbox Séries X a été réalisé sur une version presque définitive de la console et de son logiciel. Un véritable test sera effectué au lancement.

À lire aussi

Et encore plus