CES 2021: innovations tous azimuts | Pèse sur start
/news

CES 2021: innovations tous azimuts

Image principale de l'article Innovations tous azimuts

Si la grande foire CES comptait normalement près de 4000 exposants en 2020, on n’en compte seulement 1800 cette année, pandémie oblige. 

N’empêche, le développement technologique et l’innovation ne prennent pas de vacances.

Le gant de jeux Impulse Neuro-Controller  

Sur la plateforme de sociofinancement Kirkstarter, ce gant truffé de capteurs est censé vous faire gagner des millisecondes dans les jeux de tir (FPS) en vue subjective ou à la première personne.

Conçu par Brink Bionics, un boîte techno liée à l’université de Waterloo en Ontario, ce gant neurocontrôleur pour jeux sur ordinateur permet de cliquer à la vitesse de la pensée.

En détail, ce gant Impulse est doté de capteurs intégrés qui utilisent un algorithme d'apprentissage machine exclusif pour lire les biosignaux de vos muscles et prédire vos intentions de cliquer. Il élimine ainsi le décalage entre le moment où vous pensez à cliquer et celui où votre doigt exécute réellement ce mouvement par contraction musculaire.

Les commandes activées avec le gant Impulse sont jusqu'à 80 millisecondes plus rapides qu’avec les clics de souris, ouvrant la voie à une expérience de jeu sans précédent et des avantages non négligeables sur les adversaires.

Écouteurs boutons Earfun  

La firme Earfun, une habituée des foires CES, a déjà obtenu des prix pour ses écouteurs-boutons high-tech. Très compacts et légers (41 g), les nouveaux écouteurs boutons Earfun Free Pro disposent de la suppression active du bruit (ANC) par algorithme, de la dernière version Bluetooth 5.2, d’une autonomie de 6 h (avec ANC) dont 25 h avec le boîtier de recharge, d’une étanchéité cotée IPX5 (pluie et sueur) et d’un assistant vocal.

Des caractéristiques similaires aux AirPods Pro, mais au prix de 60 $US.

Casque audio par conduction osseuse  

AfterShokz a conçu un casque Bluetooth appelé OpenComm qui transmet la réception audio par conduction osseuse. Les appareils audio par conduction osseuse ne sont pas nouveaux, j’en avais essayé un dans les années 80 et ce n’était pas terrible.

Certes, l’idée a quand même fait son chemin comme avec ce casque OpenComm pour le bureau. Comme vos oreilles sont libres, les bruits extérieurs, eux, ne sont pas filtrés et peuvent couvrir le son de l’interlocuteur.

Intéressant, mais cher, 210 $CA.

Après les téléphones pliables, les déroulables  

Ce n’est pas un secret, les fabricants de téléphones intelligents et de tablettes cherchent par tous les moyens à combiner ces deux formats d’appareil en un. Certains ont leurs appareils pliables comme Samsung et Motorola, mais d’autres comme TCL et LG proposent plutôt des versions à écran déroulable dont une partie se déroule pour en agrandir la superficie.

Le modèle TCL (CSOT) ici s’agrandit de 6,7 à 7,8 po.

Et le modèle LG, visible à la 2e minute 08 s de la longue présentation du groupe sud-coréen à l’occasion du CES 2021.

Évidemment, ces appareils ne sont que des prototypes si bien qu’on est encore loin de la commercialisation. Samsung et Motorola ont dû solutionner quantité de problèmes pour arriver à des produits finis. Cela dit, entre TCL et LG une nouvelle course est lancée.

Les grands écrans panoramiques incurvés ont la cote  

Avec deux écrans 29 po ultralarges, un à chacune de mes places de télétravail, dont un incurvé, quand on y goûte on ne veut plus rien d’autre sous les yeux.

Comme notre champ de vision est panoramique, alors aussi bien avoir ce même type d’écran.

À l’actuel CES, LG a reçu un Prix de l’innovation pour son moniteur ultralarge 40WP95C qui, en passant, n’est pas encore sur le site Web du groupe. Cet écran de 40 po 5K2k (5120 x 2160) présente un ratio idéal de 21:9 pour le travail avec des documents ou des pages Web, pour les jeux et les films tournés en formats 16:9 ou 21:9. De plus, le même câble Thunderbolt 4 peut à la fois servir d’alimentation à l’ordinateur portatif (port USB-C) et ce dernier de source vidéo.

Cadillac eVTOL  

La voiture volante conçue pour la marque Cadillac peut transporter un passager et voler à environ 90 km/h entre les toits et les différents lieux de la ville.

Cette Cadillac eVTOL fait appel à quatre rotors électriques totalisant 90 kWh. Son toit est en verre et l’intérieur est truffé de capteurs électroniques pour rendre le déplacement agréable. Pour l’instant, cet engin n’est qu’un ballon d’essai, un exercice de conception comme il y en a souvent dans le monde automobile pour tester la réaction du public.

Il y a quand même un marché de 1500 milliards de dollars à l’horizon de 2040.