Essai: coup de foudre pour le moniteur ultralarge LG UltraGear 38GN950-B | Pèse sur start
/critiques

Essai: coup de foudre pour le moniteur ultralarge LG UltraGear 38GN950-B

Après quelques semaines d’essai, je ne pourrais tout simplement plus revenir en arrière.

Le moniteur ultralarge LG UltraGear 38GN950-B.
Photo : Maxime Johnson.

Le moniteur ultralarge LG UltraGear 38GN950-B.

L’ère des moniteurs d’ordinateur au format 16:9 est révolue. Que ce soit pour le jeu vidéo ou pour le travail, le futur est aux écrans ultralarges, comme le nouveau LG UltraGear 38GN950-B. Après quelques semaines d’essai, je ne pourrais tout simplement plus revenir en arrière.

Trois moniteurs côte à côte, deux moniteurs placés symétriquement devant moi, deux moniteurs dont un seul centré et un à la droite, un seul moniteur plus grand : voilà maintenant des années que je cherche la configuration optimale pour les écrans de mon ordinateur. Jusqu’ici, aucune n’était parfaite. Trois moniteurs prennent trop de place, deux imposent souvent une asymétrie déplaisante et un seul ne permet pas de mettre suffisamment de documents les uns aux côtés des autres. 

Les écrans ultralarges, comme celui du LG UltraGear 38GN950-B (parfois identifié seulement 38GN950 par LG), règlent ce dilemme une bonne fois pour toutes. Ces écrans existent depuis plusieurs années déjà. Mais alors que les premières générations avaient quelques défauts, notamment par rapport aux caractéristiques, à leur compatibilité et au prix, les nouveaux appareils sont prêts pour le grand public. 

Travailler en 21:9  

La taille et la résolution de l’écran permet d’afficher trois grandes fenêtres en même temps.

Capture d’écran : Maxime Johnson.

La taille et la résolution de l’écran permet d’afficher trois grandes fenêtres en même temps.

Un écran ultralarge, surtout d’une bonne résolution et d’une bonne taille comme celui-ci (3840 par 1600 pixels, avec 38 pouces de diagonale), permet d’afficher trois grandes fenêtres en même temps. On peut par exemple ouvrir un navigateur web à gauche, un document Word au centre et une application de messagerie comme Discord ou Teams à droite. 

Le concept est le même qu’avec plusieurs moniteurs, une façon de faire qui est reconnue pour augmenter la productivité. Un moniteur ultralarge est toutefois plus joli et, surtout, plus pratique, puisqu’on peut choisir la taille de nos fenêtres. Je sépare par exemple habituellement mon écran en 3 parties égales, mais je peux aussi mettre le document du centre plus large, si je remplis un tableur ou quelque chose du genre. 

Notons que Windows 10 gère bien le format 21:9, mais que la fonctionnalité Snap pour placer automatiquement ses fenêtres est mal adaptée aux écrans ultralarges. L’outil gratuit PowerToys de Microsoft règle toutefois le problème. Les ordinateurs Mac sont également compatibles avec le format. 

Jouer en 21:9  

Un jeu comme Microsoft Flight Simulator est particulièrement immersif avec un grand écran ultralarge.

Photo : Maxime Johnson.

Un jeu comme Microsoft Flight Simulator est particulièrement immersif avec un grand écran ultralarge.

Le LG UltraGear 38GN950 est avant tout un moniteur pour les jeux vidéos, et c’est donc là qu’il se démarque le plus. Alors que ce ne sont pas toutes les applications professionnelles qui peuvent bénéficier de la largeur complète de l’écran (il y a bien sûr des exceptions, comme pour la production audio), les jeux, eux, peuvent souvent être étirés d’un bout à l’autre du moniteur. 

Il s’agit d’un atout pour les joueurs compétitifs. Les jeux en 21:9 affichent par exemple généralement plus d’informations à gauche et à droite qu’en 16:9, ce qui peut notamment être pratique dans un jeu de tir comme Fortnite. Dans les captures d’écran ci-bas, réalisées sur un moniteur 4K et sur le moniteur ultralarge de LG, seul l’écran en 21:9 permet par exemple de voir les ennemis arriver par la maison à droite du joueur. 

Dans un jeu comme Fortnite, l’écran ultralarge (en bas) permet de voir ses ennemis arriver de plus loin qu’avec un écran 16:9 conventionnel (en haut).

Capture d’écran : Maxime Johnson.

Dans un jeu comme Fortnite, l’écran ultralarge (en bas) permet de voir ses ennemis arriver de plus loin qu’avec un écran 16:9 conventionnel (en haut).

La largeur de l’écran améliore aussi l’immersion, puisque l’image occupe une plus grande partie de notre champ de vision. Forza Horizon 4 et Microsoft Flight Simulator m’ont particulièrement impressionné sur ce point. Dans les jeux de stratégie, comme Factorio ou Civilization 6, le format permet d’avoir une meilleure vue d’ensemble. Notons que d’autres jeux, comme Overwatch, s’affichent quant à eux en 16:9 seulement, avec des barres noires à gauche et à droite du jeu. 

Vous aurez toutefois besoin d’un ordinateur assez récent pour profiter pleinement du 38GN950-B pour jouer, puisque la résolution est plus près d’un écran 4K que d’un écran 1440p. À titre indicatif, dans des tests de performance effectués sur Gears Tactics à qualité Ultra en désactivant l’affichage forcé à 60 IPS, j’ai obtenu un rafraichissement de 59 IPS sur un écran 1440p, de 40 IPS sur l’écran ultralarge de LG et de 32 IPS sur un écran 4K (sur un ordinateur d’il y a quelques années avec un processeur Intel Core i7-8700K et une carte graphique EVGA GeForce GTX 1070 Ti FTW2). 

Un moniteur haut de gamme  

Le moniteur ultralarge LG UltraGear 38GN950-B offre toutes les caractéristiques qu’un joueur PC pourrait rechercher en 2021.

Photo : Maxime Johnson.

Le moniteur ultralarge LG UltraGear 38GN950-B offre toutes les caractéristiques qu’un joueur PC pourrait rechercher en 2021.

Le LG UltraGear 38GN950-B offre quelques autres fonctionnalités intéressantes pour les joueurs. Son temps de latence est d’à peine 1 ms, ce qui permet d’être plus réactif dans les jeux, et il est doté d’un taux de rafraichissement pouvant aller jusqu’à 160 Hz (144 Hz en mode normal, et 160 Hz en mode surcadencé). 

Il est compatible avec les technologies G-SYNC de NVIDIA et FreeSync Premium Pro de AMD pour synchroniser le taux d’affichage de l’écran avec celui de la carte graphique, et il est compatible avec l’affichage HDR 10. Il offre aussi une excellente gestion des couleurs (98% du DCI-P3), digne des moniteurs utilisés par les monteurs et autres professionnels créatifs. 

Certains moniteurs sur le marché offrent un peu plus, comme un rafraichissement de 240 Hz, par exemple. Un meilleur contraste n’aurait probablement pas été de refus, mais honnêtement, ajouter des caractéristiques ne ferait pour l’instant qu’augmenter le prix de l’appareil (qui est déjà élevé, à 2100$), en ne l’améliorant que marginalement. Je ne suis pas convaincu que les joueurs en sortiraient gagnants. En fait, plusieurs chercheront plutôt l’inverse : moins de caractéristiques, pour moins cher. Plusieurs modèles correspondent heureusement à cette description, comme l’écran QHD de 35 pouces LG 35WN65C-B, qui représente quand même un bon compromis, à 600$. 

Côté design, j’aime bien le pied du 38GN950-B, qui permet d’ajuster facilement l’écran de différentes façons. J’apprécie aussi son anneau d’ampoules DEL à l’arrière. Même si on n’est pas un grand amateur des lumières multicolores, un simple éclairage blanc permet de faire ressortir l’écran, tout en diminuant le contraste pour les yeux le soir. Celles-ci sont facilement ajustables avec les boutons intégrés au bas de l’écran, qui permettent aussi de changer les paramètres et de choisir différents profils (un mode optimisé pour les jeux de tir et un mode pour les jeux de stratégie, par exemple). 

Le LG UltraGear 38GN950-B est doté d’ampoules DEL personnalisables à l’arrière.

Photo : Maxime Johnson.

Le LG UltraGear 38GN950-B est doté d’ampoules DEL personnalisables à l’arrière.

J’aurais pris un peu plus de ports, cela dit. Le port DisplayPort 1.4 convient, mais un des deux ports HDMI aurait dû utiliser la technologie HDMI 2.1. Surtout, l’ajout d’un port USB-C aurait été pratique, tant pour le transfert de données, que pour la recharge de nos appareils électroniques ou pour utiliser le 38GN950-B comme moniteur externe avec un ordinateur portatif. On est en 2021, après tout. 

Notons que même s’il y a deux ports HDMI, ceux-ci ne peuvent pas être utilisés pour afficher deux appareils en même temps. L’affichage de deux sources simultanées est surtout offert sur les écrans « super ultralarges » 32:9, puisque ces derniers sont assez larges pour afficher deux écrans 16:9 côte à côte, ce qui n’est pas le cas ici. 

Finalement, c’est un détail, mais j’aurais aussi aimé un haut-parleur intégré dans l’écran, même d’une mauvaise qualité. Car ceux qui utilisent principalement des écouteurs ne veulent pas forcément s’encombrer d’un haut-parleur externe pour les rares fois qu’ils regardent une vidéo en groupe, par exemple.

LG UltraGear 38GN950-B est un écran haut de gamme, avec des caractéristiques haut de gamme qui font rêver. Sans grande surprise, il est donc vendu à un prix haut de gamme. 2100$, c’est beaucoup. Ceux qui peuvent se le permettre vont toutefois l’adorer. C’est aussi un écran qui va s’apprécier pour de nombreuses années encore. Car après y avoir pris goût, je suis convaincu que le format ultralarge est là pour rester. 

s

Suivez-nous sur Twitch!