Ray Fisher: une enquêteuse affirme que le président de DC Films n'a pas interféré dans son travail | Pèse sur start
/news

Ray Fisher: une enquêteuse affirme que le président de DC Films n'a pas interféré dans son travail

Ray Fisher
Photo AFP

Ray Fisher

L'enquêteuse indépendante qui a examiné les allégations de harcèlement de l'acteur Ray Fisher sur le tournage de Justice League a affirmé que le président de DC Films, Walter Hamada, n'était pas intervenu dans son enquête.

• À lire aussi: The Flash: Ray Fisher démissionne

• À lire aussi: Jason Momoa soutient Ray Fisher dans son conflit avec Warner

Ray Fisher attaque Walter Hamada sur les réseaux sociaux depuis des mois, l'accusant d'«ingérence» dans l'enquête interne ordonnée par Warner Bros. sur les allégations de l'acteur de comportement inapproprié contre le réalisateur Joss Whedon et le producteur Geoff Johns sur le tournage de la superproduction de 2017.

L'acteur, qui a joué Cyborg, a répété ses allégations samedi. Il a partagé un tweet sur le nouveau Superman que J.J. Abrams développe avec le romancier Ta-Nehisi Coates pour le studio, dont le héros, selon certaines rumeurs, serait le premier Superman noir.

«Vous souvenez-vous de cette fois où Walter Hamada et @wbpictures ont tenté de détruire la crédibilité d'un homme noir et de délégitimer publiquement une enquête très sérieuse, avec des mensonges dans la presse? Mais bon, Superman noir...», a-t-il écrit.

La femme derrière l'enquête, l'ancienne juge fédérale américaine Katherine B. Forrest, a depuis rompu son silence sur les allégations répétées de Ray Fisher.

«Je suis déçue par les déclarations publiques continues qui suggèrent que Walter Hamada a de quelque manière que ce soit interféré avec l'enquête sur Justice League. Ce n'est pas le cas», a-t-elle écrit dans un communiqué.

Elle a expliqué qu'elle avait interrogé Walter Hamada de manière approfondie à plus d'une occasion et «l'avait spécifiquement interrogé au sujet de son interaction très limitée avec M. Fisher». «J'ai trouvé M. Hamada crédible et ouvert», a-t-elle noté, ajoutant qu'il avait été utile et qu'il n'avait «rien fait qui ait entravé ou interféré avec l'enquête».

Ces propos n'ont fait qu'énerver Ray Fisher davantage.

«Comme je l'ai dit depuis le début: Walter Hamada A TENTÉ de s'immiscer dans l'enquête de [Justice League]. Il n'a pas réussi à le faire parce que je ne l'ai pas laissé faire, a-t-il répondu. Le fait que l'enquêteuse fasse une déclaration affirmant qu'il n'y a pas eu d'ingérence est délibérément trompeur et désespéré.»

Suivez-nous sur Twitch!

s

Sur le même sujet