Témoins publicitaires: Google prend ses distances | Pèse sur start
/news

Témoins publicitaires: Google prend ses distances

Image principale de l'article Google prend ses distances

Le suivi ou le pistage par l’intermédiaire de témoins (cookies) de tiers, dans nos navigations sur le web, n’a jamais eu bonne réputation ni bonne presse non plus. 

Mi-janvier, le géant Google annonçait qu’il souhaitait supprimer progressivement, sur deux ans, le support des témoins tiers dans son navigateur Chrome.

Rappelons que les témoins sont de petits fichiers format texte que les navigateurs web utilisent pour stocker des informations, comme des préférences de site, un panier d’achat, etc. Ils servent aussi à vous authentifier sur un site et à vous suivre sur internet; on parle alors de témoins traceurs enregistrés par des publicitaires dans votre navigateur, qui livrent le contenu d’un site web visité par vous.

Hier, mercredi 3 mars, le directeur de la gestion des produits de Google, David Temkin, est allé plus loin en annonçant sur son blogue: «Une fois les témoins tiers éliminés, nous n’utiliserons pas d’autres types d’identifiants pour suivre les personnes lorsqu’elles naviguent sur le web, ni ne les utiliserons dans nos produits.»

Selon lui, les témoins ont, pour plusieurs raisons, atteint leurs limites: ils ne répondent plus aux attentes des consommateurs en matière de respect de la vie privée, l’évolution des restrictions réglementaires restreint leur efficacité et leur rentabilité est appelée à décliner à long terme. Par ailleurs, leur utilisation est en déclin dans l’industrie.

Ciblage publicitaire de groupes  

Google n’abandonne pas pour autant le ciblage publicitaire. Le directeur précise que, grâce aux «progrès réalisés en matière d’agrégation, d’anonymisation, de traitement sur les appareils et d’autres technologies de protection de la vie privée, il ne sera plus nécessaire de suivre les consommateurs individuellement sur le web pour bénéficier des avantages de la publicité numérique».

Temkin suggère que le nouveau procédé d’apprentissage fédéré des groupes (Federated Learning of Cohorts ou FLoC) développé par Google permet de cibler les annonces sur de grands groupes d’utilisateurs ayant des intérêts communs.

Sous l’angle de la vie privée, Google évalue que le ciblage de groupe offre un potentiel supérieur par rapport au ciblage classique d’individus par des témoins pisteurs.