Rupert Grint: « Je respecte J.K. Rowling, mais je ne suis pas d'accord avec ses croyances controversées » | Pèse sur start
/news

Rupert Grint: « Je respecte J.K. Rowling, mais je ne suis pas d'accord avec ses croyances controversées »

Rupert Grint a réitéré son soutien aux personnes transgenres à la suite des commentaires controversés de J.K. Rowling.

Image principale de l'article Il n'est pas d'accord avec J.K. Rowling

L'acteur de 32 ans, qui a incarné Ron Weasley dans l'adaptation sur grand écran de la série de livres Harry Potter, avait déjà exprimé son désaccord lorsque l'auteure s'en était prise aux personnes transgenres sur Twitter, en utilisant l'expression « les personnes qui ont leurs règles » plutôt que les « femmes », dans un article, estimant que les femmes transgenres ne seront jamais des femmes. Elle avait ensuite partagé un essai sur son site Web, dans lequel elle a répété ses convictions.

Rupert Grint avait rejoint ses camarades de tournages, Daniel Radcliffe et Emma Watson, pour défendre les droits des personnes transgenres. « Je soutiens fermement la communauté trans et je fais écho aux sentiments exprimés par beaucoup de mes pairs. Les femmes trans sont des femmes. Les hommes trans sont des hommes. Nous devrions tous avoir le droit de vivre avec amour et sans jugement », avait déclaré Rupert Grint au Times

L'acteur est revenu sur ses propos, pour les confirmer. « Je suis extrêmement reconnaissant (pour) tout ce qu'elle a fait. Je pense qu'elle est extrêmement talentueuse, et je veux dire, clairement, ses œuvres sont géniales. Mais oui, je pense aussi que vous pouvez avoir un immense respect pour quelqu'un et être toujours en désaccord avec des choses comme ça, a-t-il déclaré à Esquire. Parfois, le silence est encore plus fort. C'était important de parler. (...) En général, je ne suis pas une autorité sur le sujet. Je le fais par gentillesse et par respect des gens. Je pense que c'est un groupe précieux que je pense qu'il faut défendre ».

Daniel Radcliffe, qui a joué le héros titulaire de la série, s'était exprimé dans une déclaration pour le Trevor Project, qui se concentre sur les efforts de prévention du suicide chez les jeunes gais, lesbiennes, bisexuels, transgenres, queer ainsi que celles et ceux qui s'interrogent sur leur sexualité. « Les femmes transgenres sont des femmes. Toute déclaration contraire efface l'identité et la dignité des personnes transgenres et va à l'encontre de tous les conseils donnés par les associations professionnelles de soins de santé qui ont beaucoup plus d'expertise sur ce sujet que Jo ou moi », avait-il écrit.

Et Emma Watson, qui a joué Hermione Granger, a tweeté : « Les personnes trans sont ce qu'elles affirment être et méritent de vivre leur vie sans être constamment interrogées ou qu'on leur dise qu'elles ne sont pas ce qu'elles affirment être. Je veux que mes abonnés trans sachent que moi et tant d'autres personnes dans le monde vous voyons, vous respectons et vous aimons pour qui vous êtes ».

s

s