Sortez vos mouchoirs (ou pas): Microsoft annonce la mort prochaine d’Internet Explorer | Pèse sur start
/news

Sortez vos mouchoirs (ou pas): Microsoft annonce la mort prochaine d’Internet Explorer

Image principale de l'article Microsoft annonce la mort d’Internet Explorer
Logo courtoisie Microsoft

Le navigateur web Internet Explorer est sur respirateur artificiel depuis déjà plusieurs années, mais on connaît désormais la date de sa «mort» plus ou moins officielle: le 15 juin 2022.

C’est à ce moment que Microsoft devrait abandonner pour de bon l’iconique fureteur et arrêter de supporter l’application sur «certaines versions» de Windows 10, a annoncé mercredi la firme de Redmond dans un billet de blogue.

Dans une industrie en constante évolution, Internet Explorer, encore utilisé par certaines entreprises, avait pourtant fêté ses 25 ans en août dernier.

«Nous annonçons aujourd’hui que le futur d’Internet Explorer sur Windows 10 est dans Microsoft Edge», a déclaré Sean Lyndersay, gestionnaire de programme pour Microsoft Edge, qui succèdera complètement à Explorer l’an prochain.

Ce faisant, le navigateur de nouvelle génération de Microsoft, lancé en 2015, inclut un mode «IE» permettant d’émuler l’ancien logiciel et d'ainsi pouvoir visiter des recoins un peu plus âgés du web, qui auraient autrement requis Internet Explorer.

«Non seulement Microsoft Edge offre une expérience de navigation plus rapide, sécuritaire et moderne qu’Internet Explorer, mais il sera aussi capable de répondre à une préoccupation majeure: la compatibilité pour les plus vieux sites web et applications», a précisé Lyndersay.

En ce sens, afin de faciliter la transition, tout particulièrement pour les entreprises qui utilisent encore Internet Explorer, Microsoft promet de supporter le mode «IE» d’Edge au moins jusqu’en 2029.

La fin d’une longue agonie    

L’annonce officielle de la disparition d’Internet Explorer ne risque toutefois pas d’être une surprise pour celles et ceux qui ont suivi le lent déclin du fureteur, dont le sort a commencé à être scellé il y a maintenant près de six ans par l’arrivée de Microsoft Edge.

Bill Gates lors d'un événement promotionnel pour Internet Explorer

Photo d'archives

Bill Gates lors d'un événement promotionnel pour Internet Explorer

De ce fait, depuis plusieurs années, l’entreprise américaine tente par à peu près tous les moyens d’amener ses utilisateurs à abandonner Internet Explorer en faveur de son successeur, allant jusqu’à glisser Edge sans avertissement sur les ordinateurs de plusieurs utilisateurs de Windows 10 l’an dernier, à l’aide d’une mise à jour.

Il y a quelques mois, Microsoft avait également annoncé qu’Internet Explorer ne serait plus supporté par ses services en ligne, notamment Office 365, One Drive et Outlook, et ce, dès le 17 août 2021.

En d’autres mots, la fin était proche pour Internet Explorer depuis déjà un bon moment, mais c’est maintenant inscrit à l'encre rouge sur le calendrier. Certains, sans doute, s’en réjouiront.