Resident Evil infecte Dead by Daylight | Pèse sur start
/news

Resident Evil infecte Dead by Daylight

Image principale de l'article Resident Evil infecte Dead by Daylight
Photo courtoisie

Le studio montréalais Behaviour Interactive se paie une incursion à Raccoon City. Les personnages mythiques de Leon S. Kennedy, Jill Valentine et Nemesis se joindront à l’écurie du jeu Dead by Daylight à l’occasion de son cinquième anniversaire.

Depuis son lancement en 2016, Dead by Daylight est devenu l’hôte de certaines des plus grandes icônes de l’épouvante, accueillant dans ses rangs des croque-mitaines de la trempe de Michael Myers, Freddy Krueger, Leatherface et Ghostface. Les victimes – ici appelées « survivants » – comptent parmi elles les Laurie Strode, Ash Williams et autres Cheryl Mason de ce monde. 

Les fans d’émotions fortes, eux, en redemandent. À preuve, le jeu d’horreur asymétrique – où quatre « survivants » tentent d’échapper aux griffes d’un tueur – compte à ce jour au-delà de 36 millions de joueurs à l’échelle mondiale, toutes plateformes confondues. 

Figures « emblématiques »

Une collaboration avec Capcom, société japonaise derrière la saga Resident Evil, coulait donc de source pour Dave Richard, directeur créatif chez Behaviour Interactive. 

« Resident Evil est une des séries les plus emblématiques dans le domaine de l’horreur. Mon équipe et moi, on a grandi en jouant à ces jeux, en étant fascinés par eux », indique-t-il, en point de presse virtuel plus tôt cette semaine. 

« Quand on a des personnages qui viennent d’univers très riches comme Resident Evil, ils emmènent avec eux tout un bagage narratif et des habiletés qui nous permettent de créer de nouvelles compétences, d’aller dans des zones du jeu qui n’ont pas encore été explorées. Ça rend l’expérience du joueur beaucoup plus riche », ajoute-t-il. 

Nouvelle dynamique

Dès le 15 juin, donc, les joueurs pourront prendre les commandes de Leon S. Kennedy et Jill Valentine à titre de « survivants », ou encore de Nemesis – ici appelé Le Tyrant – pour semer la terreur dans l’univers de Dead by Daylight

Les deux premiers disposeront d’aptitudes bien précises, inspirées de leur parcours dans la saga Resident Evil. Leon S. Kennedy sera ainsi armé de ses grenades assourdissantes (ou « flashbangs », dans le jargon vidéoludique), tandis que Jill Valentine disposera quant à elle de mines terrestres lui permettant de ralentir les ardeurs de Nemesis. 

Mais c’est cet antagonisme qui permettra aux joueurs de découvrir une toute nouvelle dynamique dans l’univers de Dead by Daylight. Pour la première fois, le tueur sera assisté d’une horde de zombies – entièrement contrôlés par intelligence artificielle – qui tenteront d’infecter nos héros du célèbre Virus T. Une fois infectés, ils devront mettre la main sur des antidotes dispersés aléatoirement sur leur parcours. 

L’arrivée de ces personnages s’accompagnera également d’une nouvelle arène, soit celle du commissariat de Raccoon City. 


♦ Le chapitre Resident Evil sera disponible à compter du 15 juin pour les détenteurs de Dead by Daylight. 

Commentaires