«Game Builder Garage» de Nintendo: des leçons étonnamment amusantes | Pèse sur start
/news

«Game Builder Garage» de Nintendo: des leçons étonnamment amusantes

Image principale de l'article Des leçons étonnamment amusantes
Photo courtoisie

La création de jeux vidéo est, à première vue, un domaine dense et complexe. Mais il peut également être fascinant et même franchement amusant, comme le prouve Nintendo avec son Game Builder Garage, la surprise la plus agréable de la saison.

Soyons francs. L’auteur de ces lignes a très peu de connaissances en matière de programmation de jeux vidéo – ou, à vrai dire, en programmation de tout genre. Et son intérêt pour le domaine n’est pas particulièrement élevé.

C’est donc sans grandes attentes que Le Journal s’est adonné au test de Game Builder Garage, nouvelle offrande signée Nintendo offerte depuis une semaine. La surprise a été totale ; et, franchement, très, très agréable. 

Car même si un intérêt et des connaissances en la matière sont des atouts non négligeables, ils sont loin d’être nécessaires pour apprécier ce jeu. Ça, c’est parce que Nintendo a fait un travail phénoménal de vulgarisation pour apprendre aux joueurs à créer de toutes pièces des univers vidéoludiques allant du logiciel de course de voitures au jeu d’évasion (ou escape room, dans le jargon populaire), en passant par les jeux de tir ou encore de plateforme, par exemple. 

Leçon après leçon

Comment ça fonctionne ? Tout part des Nodons, petites créatures rigolotes aux rôles et personnalités bien définis. Le Game Builder Garage prend le joueur (presque) littéralement par la main, le guidant à travers des dizaines de leçons afin d’en apprendre les nuances et les effets. 

Vous voulez que votre personnage à l’écran saute ? Il y a un Nodon pour ça. Qu’il puisse détruire un autre personnage ? Encore un Nodon. Et si l’on plaçait un obstacle sur sa route ? Allez, hop ! Un troisième Nodon. 

Est-ce que c’est didactique ? Oui, en quelque sorte. Et la matière abordée est par moments lourde et très technique. Mais on oublie rapidement qu’on apprend ici, traversant chaque leçon comme on le ferait dans le cadre d’un tutoriel de nouveau jeu d’aventure.

Bref, un jeu qui réjouira autant le public cible (les 8 à 12 ans) que leurs parents. Car ces derniers seront heureux de voir leur progéniture s’affairer à un jeu vidéo qui stimule leur matière grise autant que leurs pouces.   

  • Game Builder Garage (4/5)   

Offert maintenant sur Nintendo Switch