Hello Divorce: une application pour... divorcer plus facilement | Pèse sur start
/news

Hello Divorce: une application pour... divorcer plus facilement

Image principale de l'article Il y a maintenant une application pour... divorcer
Illustration Adobe Stock

Se séparer n’est jamais drôle et les coûts peuvent rapidement grimper en flèche. Une jeune entreprise californienne, Hello Divorce, met au point une plateforme pour rendre le processus plus abordable et plus simple. 

• À lire aussi: J’ai terminé le jeu It Takes Two avec un match Tinder

Sur le grand marché américain, l’industrie du divorce totalise près de 50 milliards de dollars par an. Selon les statistiques, on compte 750 000 divorces et il en coûte entre 8400 et 17 500 dollars pour mettre fin à une union.

Aucun doute, Hello Divorce a devant elle un formidable marché et l’entreprise pourrait adapter son application à d’autres pays, comme le Canada et ceux du grand marché européen.

Calcul rapide, une part de seulement 1% de 50 G$ représente 500 M$ US. Pour démarrer, difficile de demander mieux!

Jusqu’ici, les couples en instance de divorce n’avaient que les bureaux d’avocats pour obtenir des conseils juridiques. Et si les boutiques d’applications offrent des outils similaires, ce sont pour la plupart des guides d’aide psychologique ou de gestion des gardes d’enfants après le divorce.

Des services juridiques accessibles  

Avec une application comme Hello Divorce, la technologie peut non seulement démocratiser l’information juridique, mais aussi donner aux couples les services et le contrôle dont ils ont besoin pour mener à bien leur séparation.

Les tarifs de Hello Divorce démarreraient à 99$ pour une procédure de base et pointeraient autour de 2000$ pour une aide et un suivi juridiques. Les causes de divorce se régleraient trois fois plus rapidement, à distance, pour une fraction du prix.

Autre grand avantage économique de l’application Hello Divorce, environ 80% des couples n’ont pas les moyens de se payer un avocat. La plupart d’entre eux passent deux à cinq années à envisager le divorce et la présence d’enfants complique la relation déjà fragile et tendue.

Pour l’heure, Hello Divorce est en phase de financement et adapte son produit pour les différentes juridictions américaines. Certains États, comme le Texas, n’ont même pas de procédure simplifiée de divorce pour les couples de même sexe.

Le plus étonnant, c’est qu'on n’y ait pas pensé plus tôt!

À VOIR AUSSI 

s

s

s

Sur le même sujet