Tinder étend la vérification d'identité à tous ses utilisateurs | Pèse sur start
/news

Tinder étend la vérification d'identité à tous ses utilisateurs

Image principale de l'article Tinder étend la vérification d'identité
AFP

Tinder veut mettre un terme à l'anonymat sur sa plateforme... ou presque. L'application de rencontre a dévoilé une nouvelle fonctionnalité, bientôt étendue à tous ses utilisateurs à travers le monde. Il sera désormais possible de faire vérifier son identité en présentant un document officiel, à la demande de l'utilisateur. Une avancée pour la sécurité en ligne qui a pourtant ses limites.

L'anonymat sur les réseaux sociaux est l'un des problèmes majeurs du web. Un problème que rencontrent également les utilisateurs d'application de rencontre, souvent confrontés à des « catfish », ces personnes utilisant une autre identité que la leur en ligne. Pour y remédier, la plateforme Tinder a annoncé étendre une de ces fonctionnalités mises en place en 2019 au Japon. Il sera désormais possible de faire vérifier son identité en fournissant un document officiel. L'application appliquera cette décision dans les « trimestres à venir », a-t-on pu lire dans le communiqué officiel. 

Tinder a indiqué étudier les meilleures marches à suivre pour instaurer sa nouvelle option de vérification d'identité selon la législation des différents pays : « Tinder prendra en considération les recommandations d'experts, les contributions de nos membres, les documents les plus appropriés dans chaque pays, ainsi que les lois et réglementations locales, pour déterminer comment la fonctionnalité sera déployée. »

En option

Cette fonctionnalité pourrait permettre de réduire le nombre de faux comptes sur Tinder, mais elle reste néanmoins optionnelle sauf exception « lorsque la loi l'exige », a précisé Tinder. La plateforme promet de recueillir les retours sur son produit « pour assurer une approche équitable, inclusive et respectueuse de la vie privée de la vérification d'identité. »

Déjà en mars 2021, Tinder avait annoncé une nouvelle fonctionnalité pour plus de sécurité sur sa plateforme. Encore au stade de test pour le moment, l'application de rencontres pourrait permettre de vérifier le passé de son « match » afin de savoir s'il a déjà été arrêté par la police.

« Nous savons que l'une des choses les plus précieuses que Tinder puisse faire pour que les membres se sentent en sécurité est de leur donner plus de confiance que leurs matchs sont authentiques et plus de contrôle sur les personnes avec lesquelles ils interagissent. Et nous espérons que tous nos membres dans le monde verront les avantages d'interagir avec des personnes qui ont suivi notre processus de vérification d'identité. Nous attendons avec impatience le jour où autant de personnes que possibles seront vérifiées sur Tinder. », a déclaré Rory Kozoll, responsable des produits de confiance et de sécurité de Tinder.

Le groupe Match, qui détient Tinder, a précédemment annoncé un investissement de 100 millions de dollars pour développer plus de produits, modération et autres technologies autour de la sécurité en 2021.

À VOIR AUSSI...

s

s

s