Station électrique dcbel r16, une borne complète pour VÉ et pour la maison | Pèse sur start
/news

Station électrique dcbel r16, une borne complète pour VÉ et pour la maison

Image principale de l'article Une borne complète pour VÉ et pour la maison

Depuis qu’on parle de voitures électriques, on a souvent eu vent que leurs batteries pouvaient servir en cas de panne de courant à la maison. Du rêve à la réalité, la société québécoise dcbel a mis au point une station électrique bidirectionnelle hors de l’ordinaire. 

Appelée r16, celle-ci permet de recharger un véhicule électrique (VÉ) à la maison, d’exploiter l’énergie solaire et d’utiliser la puissance de la batterie de voiture pour alimenter sa résidence pendant une panne de courant.

Compacte, cette station r16 de 42 kg est en quelque sorte le chaînon manquant qui vient arrimer ensemble toutes les composantes électriques, tout en évitant l’achat d’une batterie d’alimentation de secours dédiée, comme la Powerwall de Tesla.

D’abord, la recharge du véhicule électrique s’adapte aux véhicules actuels et à ceux à venir qui pourront profiter d’une capacité allant jusqu’à 100 km par heure. En comparaison de cela, une borne domestique Tesla n’offre que 50 km par heure, selon le site de dcbel. Deux VÉ peuvent y être rechargés à la fois.

Vue sur le mur, avec ses deux prises pour véhicules électriques.

dcbel

Vue sur le mur, avec ses deux prises pour véhicules électriques.

Et dès la moindre coupure de courant, la station r16 ira tirer l’énergie électrique de la batterie du VÉ pour alimenter la maison.

Du côté négatif, les contraintes techniques et commerciales sont nombreuses. Les véhicules électriques à prise CHAdeMO sont compatibles avec l’alimentation inversée Blackout Power de dcbel, mais les modèles dotés d'une prise CCS, comme la Chevrolet Bolt, ne le sont pas tant que la bidirectionnalité du courant n’est pas supportée par cette norme.

De plus, les garanties ne couvrent pas toujours la recharge bidirectionnelle comme Tesla, et les constructeurs ont sans doute dans leurs cartons des systèmes similaires au r16.

Panneaux solaires  

L’efficacité de la station r16 devient plus évidente quand on y rattache un ensemble de panneaux solaires qui procure de l’énergie gratuite.

Comme la station gère à la fois les courants continus (panneaux, batteries) et alternatifs (équipements domestiques), la r16 prend tout en charge sans équipement dédié, comme un onduleur. Elle recharge la batterie de la voiture et alimente la maison.

Tableau de bord de la station r16.

dcbel

Tableau de bord de la station r16.

Toutes les fonctions et les commandes sont accessibles à distance par l’application pour téléphone intelligent qui permet d’utiliser l’énergie, de la stocker ou de la vendre sur le réseau.

dcbel a aussi conçu pour la r16 son propre système d’exploitation, Orchestrate OS, qui apprend et s’adapte grâce à l’intelligence artificielle et en fonction des besoins d’énergie. Par exemple, le système s’informe constamment des prévisions météorologiques pour prévoir l’ensoleillement.

Direction la Californie  

La société dcbel concentre ses énergies sur le marché californien des maisons unifamiliales où le soleil abonde et où les prix de l’électricité sont élevés. Dans sa foire aux questions, on lit que la société entend prendre de l’expansion dans l’État de New York. Pour nous au Québec, il faut remplir un formulaire pour recevoir des mises à jour et être ajouté à une liste d’attente.

Une station r16 coûte 4999$.