Eidos-Montréal et Eidos-Sherbrooke passent à la semaine de travail de quatre jours | Pèse sur start
/news

Eidos-Montréal et Eidos-Sherbrooke passent à la semaine de travail de quatre jours

Marvel's Guardians of the Galaxy, développé par Eidos-Montréal
Image courtoisie Square Enix

Marvel's Guardians of the Galaxy, développé par Eidos-Montréal

Dans l’optique de «bâtir un milieu de travail sain, créatif et durable» pour leurs employés, Eidos-Montréal et Eidos-Sherbrooke ont annoncé jeudi que les deux studios passeraient prochainement à la semaine de travail de quatre jours.

• À lire aussi: Les 15 plus gros jeux de l’automne sur PlayStation, Xbox, Switch et PC

• À lire aussi: Guardians of the Galaxy: le talent québécois impressionne Marvel [PREMIÈRES IMPRESSIONS]

Dévoilé dans un billet de blogue, le changement à l’horaire de travail fera en sorte que les deux antennes de l’entreprise seront fermées les vendredis, offrant une fin de semaine de trois jours à ses travailleurs. Cependant, les conditions de ceux-ci resteront les mêmes, tout comme leur salaire, alors qu’ils travailleront 32 heures par semaine plutôt que 40.

Pour le chef de studio David Anfossi, il n’est donc pas question de «condenser les heures de travail en quatre jours», mais de «revoir nos façons de faire et notre temps de qualité investi».

«Concrètement, nous souhaitons réduire le temps au travail, mais augmenter la qualité de ce temps investi, autant par les équipes que par le studio», affirme-t-il sur le site Web du studio montréalais, ajoutant vouloir notamment «éliminer le temps superflu» et «miser sur l’efficacité».

Avec cette nouvelle mesure, Eidos-Montréal et Eidos-Sherbrooke visent entre autres «une attraction et rétention optimale de ses talents, un recrutement efficace, une diminution du taux d’absentéisme et du taux de maladie, une meilleure gestion du stress et de l’anxiété reliés à la performance professionnelle, tout en améliorant la qualité des livrables rendus».

Notons que la décision du studio, qui planche en ce moment sur Marvel's Guardians of the Galaxy, s’inscrit dans un mouvement plus large au sein de l’industrie, qui a récemment dû répondre aux défis posés par la pandémie en explorant de nouvelles avenues comme le télétravail.

Un nombre grandissant d’entreprises, petites comme grandes, en profitent alors pour mettre en place de nouvelles mesures visant à améliorer les conditions de travail de leurs employés. Un changement bienvenu au sein d’une industrie qui, par le passé, a été souvent critiquée pour son «crunch» et ses heures supplémentaires imposées.

À VOIR AUSSI

s

s

s

Sur le même sujet