Essai du Samsung Galaxy Z Fold3: chers, mais solides, les téléphones pliants sont là pour de bon | Pèse sur start
/critiques

Essai du Samsung Galaxy Z Fold3: chers, mais solides, les téléphones pliants sont là pour de bon

Image principale de l'article Samsung Galaxy Z Fold3: cette fois, c’est bon!

Les téléphones intelligents pliants sont devenus le nouveau haut de gamme en matière de téléphonie mobile. Après les Galaxy Z Fold et Z Fold2 qui ont déçu, cette troisième version est enfin la bonne. 

• À lire aussi: Galaxy Z Flip3 5G: économisez 100 $ sur le tout nouveau téléphone de Samsung

• À lire aussi: Google lance ses nouveaux Pixel 6 et 6 Pro

Au premier contact, l’appareil respire la solidité, l’articulation est ferme, mais son format ajoute beaucoup de poids si on le compare à un téléphone format barre. Sur ma petite balance de cuisine, ce Galaxy pliant affiche 271 g contre 205 g pour un iPhone 13 Pro ou encore 238 g pour le grand 13 Pro Max.

Autre première impression, les matériaux et les bordures arrondies de l’appareil sont très lisses, ce qui ne facilite pas son ouverture. Ici, j’aurais aimé des bordures plus adhérentes pour donner une meilleure prise à mes deux pouces. Mais la faute revient peut-être à mes doigts, car une autre personne à qui j’ai demandé de l’ouvrir n’a éprouvé aucune difficulté.

Cela dit, ce petit ennui disparaît dès qu’on lui fixe un étui pour le protéger. Une rapide visite sur Amazon Canada nous offre plusieurs choix entre 20 et 50 $.

Ce Galaxy pliant dispose de deux écrans, le premier fait toute la longueur de la face extérieure qui est dotée de l’habituel capteur photo pratique pour les appels vidéo. Une fois ouvert, c’est un écran 7,6 po pleine grandeur, l’équivalent d’une petite tablette.

Les tailles d'écran du Galaxy Z Fold3 à gauche par rapport au Galaxy Note20

Samsung

Les tailles d'écran du Galaxy Z Fold3 à gauche par rapport au Galaxy Note20

L'écran externe pleine grandeur idéal pour les fonctions de base

La plupart du temps, l’écran le long de l’articulation est à peine perceptible lorsqu’il est allumé, mais on sent bien la légère courbe en déplaçant le doigt au milieu.

Dès la première configuration, l’appareil nous offre quelques mises en garde pour assurer son bon fonctionnement, comme le fait de ne pas retirer le film protecteur de l’écran et que son exposition aux poussières ou à du sable peut l’endommager.

Coté IPX8, il offre une très bonne étanchéité, à condition que ce ne soit pas de l'eau de mer.

Les recommandations de Samsung particulières à cet appareil

Déverrouillage et sécurité 

Le lecteur d'empreintes digitales du Galaxy Z Fold3 est également monté à l'endroit où le pouce touche l'appareil, ce qui permet une utilisation plus pratique du grand écran de couverture de l'appareil. Ainsi, il n’est plus nécessaire de placer le doigt sur l'écran pour déverrouiller le téléphone.

Sinon, il y a l’habituel déverrouillage facial avec le capteur photo sous chacun des écrans et le code. Sous le capot, la sécurité et la confidentialité des données sont assurées par le système Knox de Samsung.

3, 4, non 5 capteurs photo ! 

Outre les trois couleurs noir (l’appareil d’essai ici), vert et argent, Samsung offre au choix deux versions de stockage, 256 ou 512 Go, et tous deux dotés de 12 Go de mémoire vive. Taux de rafraîchissement, les deux écrans sont cadencés à 120 Hz pour une fluidité nette et rapide. Comme pour l’autre appareil pliant Galaxy Z Flip3, les deux versions tournent sur un processeur Snapdragon 888, octocœur, de Qualcomm.

Bien loti sur le plan photo, on compte pas moins de cinq capteurs sur cet appareil. Deux caméras «égoportraits», un de 10 Mpx sous l’écran de couverture et un second de 4 Mpx sous le grand écran.

Les trois capteurs de 12 mégapixels; grand-angle, ultra grand-angle et téléphoto 2x

Samsung

Les trois capteurs de 12 mégapixels; grand-angle, ultra grand-angle et téléphoto 2x

Au dos, les trois capteurs grand-angle, ultra grand-angle et téléobjectif 2x font tous 12 Mpx. Si vous faites beaucoup de photos et de vidéos, vous ne pourrez cependant pas compter sur une carte mémoire amovible microSD pour augmenter le stockage vu l’absence de fente. Mais avec les gigaoctets quasi gratuits des services infonuagiques et les connexions rapides en WiFi et en 4 ou 5G, il est facile de se dépanner.

Aucun souci pour la qualité des photos, vous serez comme moi étonné des résultats. Seul bémol, les photos de nuit avec le téléobjectif 2x manquent de finesse dans les détails.

Là où ce Galaxy se rattrape, c’est avec la facilité d’utiliser son format pliable pour immobiliser l’appareil dans l’angle désiré. Placez-le à 90 degrés à la verticale ou à l’horizontale sur n’importe quelle surface, son format fait office de trépied. Idéal pour les photos de nuit ou qui exigent une longue exposition.

Plus d’écrans, plus de possibilités = courbe d’apprentissage plus longue 

Si l’écran externe se manie comme n’importe quel autre téléphone intelligent, Samsung a prévu une foule de possibilités pour le grand écran interne – ce que plusieurs nomment «productivité».

Sans détailler ici toutes les utilisations, il y a le mode flex où l’écran partiellement plié permet d’accéder pour une application compatible aux réglages de capture, de luminosité et de volume.

Mode Flex

Samsung

Mode Flex

La fonction d’écran partagé Multi-Active permet d’utiliser plusieurs applications sur deux demi-écrans, voire trois applications en même temps sur autant de sections. On peut vérifier son emploi du temps tout en lisant des courriels, naviguer vers le lieu d'un rendez-vous tout en parlant à des amis sur WhatsApp, entre autres choses.

L'écran partagé avec la fonction Multi-Active

Samsung

L'écran partagé avec la fonction Multi-Active

La barre des tâches est disponible sur les écrans pour accéder à une application sans avoir à naviguer jusqu’à l’écran d’accueil.

Compatible avec les stylets 

Le Galaxy Z Fold3 est le premier téléphone pliable à prendre en charge les stylets S Pen et S Pen Pro pour dessiner ou prendre des notes à la main et, le cas échéant, tout en regardant des conférences ou des vidéos en ligne en mode Flex. Samsung recommande l’utilisation de ses propres stylets adaptés à ce type d’écran, mais non inclus avec ce Galaxy. Ces stylets S Pen Fold Edition et S Pen Pro sont vendus respectivement 42 $ et 92 $ (prix arrondis) sur le site de Samsung.

Exemple d'utilisation avec le stylet S Pen Fold Edition

Samsung

Exemple d'utilisation avec le stylet S Pen Fold Edition

En passant, vous ne trouverez pas de bloc de recharge. Seul le câble de recharge USB-C est inclus. Selon l’utilisation qu’on en fait, l’autonomie reste très moyenne, avec plus d’une recharge par jour pour tenir jusqu’en fin de soirée. C’est sans doute le prix à payer pour éviter un appareil encore plus épais et lourd. Avec une capacité de 4400 mAh, c’est bien sur un téléphone classique, mais moins bien avec un écran très grand comme celui du Z Fold3.

Prix 

Le design du Z Fold 3 est remarquable, chapeau à Samsung qui a cru à ce design pour tirer profit d’un écran doublement grand. Revers à cela, le prix forcément très haut de gamme, et le poids et l’épaisseur plus importants que sur un téléphone classique. 

  • 256 Go : 2269,99 $CA 
  • 512 Go : 2409,99 $CA  

Si le public adopte les formats pliants et que les prix baissent le moindrement, Samsung pourra dire adieu aux gros Galaxy Note20 (6,7 po) et Note20 Ultra 6,9 po (1280 $ et 1630 $) pour éviter qu’ils se fassent inutilement concurrence.

À VOIR AUSSI

s

s

s

Sur le même sujet