25 films d’horreur incontournables à voir sur Netflix | Pèse sur start
/news

25 films d’horreur incontournables à voir sur Netflix

Madeline Brewer dans Cam
Capture d'écran YouTube

Madeline Brewer dans Cam

Que ce soit pour célébrer l’Halloween ou tout simplement pour se donner une bonne frousse après une journée particulièrement éreintante, il n’y a rien comme un film d’horreur pour nous transporter complètement ailleurs.

• À lire aussi: Les meilleurs jeux vidéo d'horreur de tous les temps

• À lire aussi: 13 monstres de jeux vidéo qui nous ont déjà empêchés de dormir

Évidemment, avec un service comme Netflix, il est assez facile de se perdre dans l’offre étourdissante de longs-métrages... et finir par passer sa soirée à regarder des bandes-annonces à la recherche du film parfait. C’est pourquoi l’équipe de Pèse sur start vous a concocté une liste de 25 œuvres incontournable à visionner sur la plateforme de streaming.

Horreur psychologique, monstres, phénomènes paranormaux, slashers: peu importe ce qui vous terrifie, vous risquez de trouver votre compte quelque part dans les films ci-dessous!

Hereditary (2018) 

IMDb: 7,3/10 | Rotten Tomatoes: 89 % 

Premier long-métrage du réalisateur Ari Aster, Hereditary suit un scénario relativement classique: après le décès de sa mère Ellen, Annie déménage dans la demeure de celle-ci avec son mari et ses deux enfants. D’abord paisible, la vie dans cette nouvelle demeure sera toutefois rapidement perturbée par des phénomènes étranges, qui semblent liés à une entité démoniaque. Un film aussi bizarre qu’effrayant.

Us (2019) 

IMDb: 6,8/10 | Rotten Tomatoes: 93 %

Jordan Peele a beau être humoriste, lorsqu’il écrit et réalise au cinéma, c’est plutôt l’horreur qui est à l’honneur. Après le mémorable Get Out, Peele raconte cette fois-ci l’histoire des membres d’une famille qui, en visite à leur maison d’été, se font poursuivre et attaquer par des sosies. Un long-métrage qui fascine, doublé d’une critique sociale et politique.

Run (2020) 

IMDb: 6,7/10 | Rotten Tomatoes: 88 %

Chloé, une adolescente clouée à un fauteuil roulant et souffrant de différents maux mystérieux, est élevée par sa mère à la maison, coupée presque entièrement du monde extérieur. Celle-ci se rend toutefois graduellement compte que quelque chose cloche et que sa mère lui cache un grand secret.

The Visit (2015) 

IMDb: 6,2/10 | Rotten Tomatoes: 68 %

Pour plusieurs, The Visit est le film qui marque en quelque sorte la renaissance de M. Night Shyamalan après une poignée de navets (oui, on l’a dit). Et avec raison: jamais plus vous ne verrez une visite chez vos grands-parents de la même façon.

Psycho (1960) 

IMDb: 8,5/10 | Rotten Tomatoes: 96 %

On connaît tous la fameuse scène de la douche dans Psycho, mais avez-vous déjà vu ce classique d’Alfred Hitchcock d’un bout à l’autre? Une belle preuve que les films d’horreur n’ont pas de date de péremption.

His House (2020) 

IMDb: 6,5/10 | Rotten Tomatoes: 100 %

Un couple sud-soudanais se réfugie à Londres pour fuir la guerre civile qui ravage leur pays. Une fois au Royaume-Uni, les services sociaux leur attribuent une vieille maison pour que ceux-ci s’y installent. Le couple devra alors non seulement s’acclimater à un nouveau milieu de vie... mais aussi essayer de survivre dans la demeure qui semble abriter une force maléfique.

Creep (2014) 

IMDb: 6,4/10 | Rotten Tomatoes: 90 %

Dans la tradition la plus pure des films du type «found footage», Creep présente les «séquences» d’un réalisateur qui, à la recherche d’un contrat, accepte de filmer un journal vidéo pour un homme qui se dit atteint d’un cancer du cerveau, afin qu’il puisse donner celui-ci à son fils qui doit naître prochainement. L’homme en question, Josef, se révèle toutefois être un bien étrange, et possiblement dangereux, personnage. Notons qu’une suite, également bien reçue par la critique, est aussi accessible sur Netflix.

Midsommar (2019) 

IMDb: 7,1/10 | Rotten Tomatoes: 83 %

Après Hereditary, le cinéaste Ari Aster a récidivé avec Midsommar, qui met en scène la toujours excellente Florence Pugh. Cette dernière incarne Dani, qui, après le décès de sa sœur, décide d’accompagner son copain Christian et les amis de ce dernier dans un étrange festival au fin fond de la Suède, qui ne se déroule qu’une fois aux 90 ans. Un bon plan de vacances? Pas vraiment...

Under the Shadow (2016) 

IMDb: 6,9/10 | Rotten Tomatoes: 99 %

En plein conflit entre l’Iraq et l’Iran dans les années 80, une mère reste avec sa fille à la maison à Téhéran, alors que son mari, un médecin, est appelé au front. Déjà mis en péril par les répercussions de la guerre, le duo doit cependant faire face à une autre menace: un esprit maléfique qui hante leur appartement. Un excellent film, où la tension vient autant des dangers du monde réel que de ceux qui se cachent dans les ténèbres.

Cam (2018) 

IMDb: 5,9/10 | Rotten Tomatoes: 93 %

Une camgirl, qui tente à tout prix d’atteindre le sommet de la plateforme Web sur laquelle elle se produit, se fait soudainement voler son compte par une femme qui est son sosie... et qui se filme dans un décor identique au sien. À la fois troublant et fascinant, Cam attire aussi l’attention puisqu’il met en vedette Madeline Brewer, mieux connue pour son rôle de Janine dans The Handmaid’s Tale.

Hush (2016) 

IMDb: 6,6/10 | Rotten Tomatoes: 93 %

Avant Midnight Mass et The Haunting of Hill House, notamment, Mike Flanagan a écrit et réalisé un petit bijou de suspense / film d’horreur avec Hush. On y suit une autrice sourde et muette, incarnée par Kate Siegel, qui, isolée dans une maison de campagne pour écrire, devient la cible d’un tueur dans un jeu du chat et de la souris. Une prémisse simple, mais ô combien efficace !

1922 (2017) 

IMDb: 6,3/10 | Rotten Tomatoes: 91 %

Basé sur la nouvelle de Stephen King du même nom, 1922 raconte l’histoire d’un fermier qui décide de tuer sa femme afin de conserver sa ferme, alors que celle-ci souhaitait la vendre et s’installer à la ville. Peu après son crime, il devra toutefois en assumer les sombres et étranges conséquences.

Apostle (2018) 

IMDb: 6,30/10 | Rotten Tomatoes: 79 %

Au début du 20e siècle, un homme se rend sur une île isolée du pays de Galles pour y sauver sa sœur, qui a été kidnappée par les membres d’une dangereuse secte s’y cachant. Si les films d’époque vous terrifient encore plus que ceux qui se déroulent dans un contexte moderne, c’est pour vous!

The Ritual (2017) 

IMDb: 6,3/10 | Rotten Tomatoes: 74 %

Suivant le décès d’un ami commun, quatre comparses partent ensemble en voyage dans la nature suédoise pour y faire de la randonnée. Mais, évidemment, ils s’y perdent et y font des rencontres troublantes. Bref, ce n’était pas l’idée du siècle comme escapade.

La trilogie Fear Street (2021) 

Un groupe de jeunes tente de renverser une malédiction qui affecte leur village depuis des centaines d’années, dans une trilogie de films qui s’inspire des slashers classiques des dernières décennies. Se déroulant respectivement en 1994, 1978 et 1666, les trois longs-métrages de la saga tirent par ailleurs leurs origines de la série de livres du même nom, écrite par le fameux R.L. Stine. Pour celles et ceux qui ont envie d’un programme triple un brin nostalgique pour l’Halloween.

The Platform (2019) 

IMDb: 7/10 | Rotten Tomatoes: 79 %

Soyez avertis, The Platform est un film assez «dégueulasse» merci, alors prière de ne peut-être pas le regarder en mangeant. Production espagnole, celle-ci met en scène une prison du futur où sont volontairement incarcérées de pauvres personnes qui ne se doutaient visiblement pas de ce qui les attendait. Hébergés dans un complexe construit à la verticale où de nombreux étages sont superposés, les «prisonniers» sont nourris grâce à une plateforme couverte de nourriture qui descend d’étage en étage. Ceux du haut sont donc rassasiés, alors que les pauvres qui résident en bas sont condamnés à mourir de faim... à moins que ces derniers ne se révoltent!

Cargo (2017) 

IMDb: 6,3/10 | Rotten Tomatoes: 88 %

Un film de zombies qui se déroule en Australie et met en vedette le merveilleux Martin Freeman? C’est oui! Tout particulièrement pour celles et ceux qui aiment ajouter une dose d’émotion et de drame à leurs épopées de morts-vivants.

Unfriended (2014) 

IMDb: 5,5/10 | Rotten Tomatoes: 62 %

Un an jour pour jour après qu’une de leur collègue de classe intimidée se soit enlevé la vie en direct sur le Web, un groupe d’adolescents est hanté sur Skype par ce qui semble être l’esprit de la jeune fille décédée. Se déroulant presque entièrement sur un écran d’ordinateur, le long-métrage aborde par le fait même le thème de la cyberintimidation et du côté sombre des nouvelles technologies.

Vampires vs. the Bronx (2020) 

IMDb: 5,6/10 | Rotten Tomatoes: 90 %

Pas besoin de TOUJOURS être effrayé quand on regarde un film d'horreur... on peut rire aussi un peu à l'occasion! Si justement vous avez envie de quelque chose d'un peu plus léger, Vampires vs. the Bronx, qui suit des ados du Bronx se mesurant à un groupe de vampires, pourrait très bien faire l'affaire.

The Perfection (2018) 

IMDb: 6,2/10 | Rotten Tomatoes: 71 %

Jusqu’où iriez-vous pour réaliser vos rêves et trôner au sommet de votre art? Chose certaine, il est difficile de résumer la prémisse du film sans ruiner les (nombreuses) surprises que celui-ci renferme. Toutefois, si l’univers de la musique et les suspenses psychologiques tordus tombent dans vos cordes, The Perfection a tout pour vous accrocher.

Gerald’s Game (2017) 

IMDb: 6,5/10 | Rotten Tomatoes: 91 %

Une fin de semaine coquine au chalet tourne à l’horreur quand Jessie, menottée à un lit, voit son mari Gerald succomber à une crise de cœur en pleins ébats, la laissant seule et isolée, en proie de mourir de faim et de soif. Un vrai scénario d’horreur qui malheureusement (ou heureusement pour le spectateur) ne s’arrête pas là.

The Killing of a Sacred Deer (2017) 

IMDb: 7/10 | Rotten Tomatoes: 80 %

Faisant suite au très bon (et très doux-amer) The Lobster, le cinéaste Yorgos Lanthimos s’aventure dans l’horreur psychologique avec The Killing of a Sacred Deer. On y vient pour son incroyable distribution qui rassemble Colin Farrell, Nicole Kidman et Barry Keoghan (absolument troublant), mais on y reste pour son scénario aussi mystifiant que bouleversant, qui vous hantera assurément pour plusieurs jours après votre visionnement.

#Alive (2020) 

IMDb: 6,3/10 | Rotten Tomatoes: 88 %

Parasite et, plus récemment, Squid Game vous ont fait découvrir la richesse de l’industrie du cinéma et de la télé en Corée du Sud? Le spectaculaire #Alive risque de vous river à votre siège, alors qu’on y suit un streamer de jeux vidéo qui tente de survivre, seul dans son appartement de Seoul, à une invasion de zombies. Un regard frais sur un genre qui a de toute évidence encore quelques histoires intéressantes en banque.

The Witch (2015) 

IMDb: 6,9/10 | Rotten Tomatoes: 90 %

Avant de crever l’écran dans The Queen’s Gambit (et bien d’autres productions), Anya Taylor-Joy a fait ses preuves au cinéma avec le film d’horreur d’époque The Witch. Se déroulant dans la Nouvelle-Angleterre du 17e siècle, le long-métrage raconte l’histoire d’une famille de colons bannis de leur communauté, qui sera déchirée par de terribles événements alors qu’elle tente de refaire sa vie sur des terres encore sauvages. Malchance, mauvais esprits... sorcellerie? Rien ne va plus!

Verónica (2018) 

IMDb: 6,2/10 | Rotten Tomatoes: 88 %

Est-ce qu’on vous a déjà dit de ne pas jouer avec une planche de Ouija? Si vous avez besoin d’arguments supplémentaires, le film espagnol Verónica, plus ou moins inspiré d’une histoire vraie, devrait vous en donner plusieurs.

*Veuillez noter que ces films sont disponibles sur Netflix Canada... mais que si vous vous trouvez dans un autre pays, il se pourrait que vous n’y ayez pas tous accès!

À VOIR AUSSI 

s

s

s

Sur le même sujet