Téléphones cellulaires: changement d’heure erroné pour des clients de Bell | Pèse sur start
/news

Téléphones cellulaires: changement d’heure erroné pour des clients de Bell

Image principale de l'article Changement d’heure erroné pour des clients de Bell
Photo stock.adobe.com (Engel73)

Certains clients mobilité de Bell, et de sa filiale Virgin, se sont réveillés avec une surprise lundi matin alors que leur cellulaire avait déjà fait le changement d’heure.

• À lire aussi: Roblox est bel et bien en panne, ce n’est pas juste vous

• À lire aussi: Les sorties de jeux PlayStation, Xbox, Switch et PC de novembre 2021

Ce n’est pourtant que dimanche, le 7 novembre, que le retour à l’heure normale de l’Est doit se faire au Québec. 

Toutefois, le changement d’heure européen se faisait dans la nuit du 30 au 31 octobre. Il se pourrait donc que la compagnie se soit trompée et ait fait le changement une semaine plus tôt pour ses clients québécois. 

Du côté de Bell, on confirme que «certains clients ont pu constater un changement d’heure incorrect sur leur téléphone ce matin.»

Steve Waterhouse, expert en cybersécurité, explique que les usagers ayant l’ajustement automatique du fuseau horaire ont été incommodés par le changement d’heure, alors que ceux qui le font manuellement n’ont pas subi les contrecoups de cette erreur. 

Bell a affirmé que le problème avait été résolu lundi vers 9h. La compagnie suggère aux utilisateurs dont le cellulaire affiche toujours la mauvaise heure de redémarrer leur appareil pour que tout rentre dans l’ordre. 

Plusieurs personnes ont confirmé à TVA Nouvelles que ce changement d’heure erroné avait causé des retards au travail puisque leur alarme n’avait pas sonné à la bonne heure. 

Pour Steve Waterhouse, il s’agit clairement d’une erreur humaine. «Est-ce que c’est quelqu’un qui l’a mal configuré en prévision de la semaine prochaine? Seulement Bell a eu ce problème alors que tous les autres services de télécommunications fonctionnent bien ce matin», explique l’expert. 

Il affirme aussi qu’il n’est pas très compliqué de résoudre le problème puisqu’il s’agit d’un système commun pour tous les usagers de Bell. 

«Ça a l’air anodin, mais ça a des conséquences réelles sur le marché du travail», confirme le spécialiste. 

À VOIR AUSSI...

s