Apple doit favoriser la production des iPhone 13 au détriment de celle des iPad | Pèse sur start
/news

Apple doit favoriser la production des iPhone 13 au détriment de celle des iPad

Image principale de l'article Apple favorise les iPhone 13 au détriment des iPad
Image courtoisie Apple

Comme bien d’autres entreprises, le géant Apple n’est pas à l’abri des difficultés que connaissent les fondeurs (les fabricants de puces électroniques) depuis l’an dernier. Son PDG, Tim Cook, a dit sur la chaîne CNBC que la crise des processeurs allait probablement coûter à sa société près de 6 milliards $ en ventes perdues. 

Selon des sources en provenance de Nikkei Asia, Apple aurait réduit de près de moitié la production des tablettes iPad au cours des deux derniers mois afin de privilégier celle des nouveaux téléphones iPhone 13 et 13 Pro.

Une décision qui n’a pas dû être facile à prendre puisque les deux gammes d’appareils connaissent une forte demande. Mais parce que la gamme des téléphones est plus importante que celle des tablettes et qu’il est plus facile de réaffecter des composantes de la production des iPad, la priorité a été donnée à la production des iPhone 13.

En cela, Apple est aidée par ses modèles d'iPad et d'iPhone qui intègrent un certain nombre de composants en commun, notamment des puces centrales et périphériques. Cela permet à Apple de déplacer les fournitures entre les différents appareils dans certains cas.

Demande plus forte     

Cette année, les livraisons d’iPhone 13 devraient atteindre 200 millions d’unités cette année, contre 50 millions pour les iPad.

Autre facteur, macroéconomique cette fois, la demande des nouveaux téléphones en Occident est plus forte qu’anticipée alors que les gens recommencent à voyager et que les restrictions liées à la pandémie s’assouplissent dans plusieurs pays.

Ne soyez donc pas surpris si la livraison de votre commande d’iPad est retardée de quelques semaines.

Mais pour un géant industriel comme Apple aux prises avec des problèmes d’approvisionnement au niveau mondial et une pénurie de processeurs dans son plus important trimestre qui se termine par les fêtes de fin d’année, la prochaine publication des résultats risque de déplaire aux investisseurs et actionnaires.