Tir mortel: l’armurière de «Rust» évoque un sabotage par un employé mécontent | Pèse sur start
/news

Tir mortel: l’armurière de «Rust» évoque un sabotage par un employé mécontent

Image principale de l'article L’armurière évoque un sabotage par un employé
Getty Images via AFP

 Les avocats de l’armurière responsable des armes à feu sur le tournage de Rust affirment qu’ils enquêtent pour savoir si quelqu’un aurait «planté» une balle réelle dans une boîte de balles factices afin de «saboter le tournage».

• À lire aussi: Tir mortel sur un tournage : des poursuites pénales contre Alec Baldwin «pas exclues»

• À lire aussi: Affaire Baldwin: une première série bannit les armes à feu

Les avocats d’Hannah Gutierrez-Reed, 24 ans, Jason Bowles et Robert Gorence, ont expliqué en entrevue à l’émission Today, mercredi, leur hypothèse. 

Selon l’avocat Jason Bowles, l’armurière aurait utilisé la boîte de balles factices pour préparer l’arme à feu d’Alec Baldwin, et suggère que de vraies balles aient pu y être glissées. 

«Je crois que quelqu’un qui ferait ça voudrait saboter le plateau, prouver son point de vue, pour dire qu’il est mécontent, a déclaré Jason Bowles en ajoutant: nous savons que les gens avaient quitté le plateau la veille.»

Lorsqu’on lui a demandé s’il pensait qu’un membre de l’équipe pourrait être un suspect, l’avocat a répondu: «Je pense que vous ne pouvez exclure personne à ce stade.»

«Nous savons qu’il y avait une vraie balle dans une boîte de balles factices qui n’aurait pas dû être là», a-t-il insisté. 

Hannah Gutierrez-Reed | Voices of the West/Facebook

«Nous avons des gens qui avaient quitté le plateau, qui étaient sortis parce qu'ils étaient mécontents. Nous avons aussi un laps de temps entre 11h [du matin] et 13h, approximativement, au cours duquel les armes à feu étaient parfois sans surveillance, il y avait donc une opportunité...»

Le second avocat, Robert Gorence, a ajouté que les munitions du plateau de tournage se trouvaient dans un camion «qui était complètement sans surveillance à tout moment, donnant à n’importe qui accès et opportunité».

Quand on leur demande pourquoi les armes à feu n’étaient pas sous surveillance, les avocats ont précisé que l’armurière occupait deux emplois sur le plateau et ne pouvait pas être partout à la fois. 

Mardi, NBC News a rapporté qu'un membre de l'équipe de Rust avait démissionné la veille de la fusillade en raison de préoccupations telles qu'un manque sur le plan de la sécurité. 

Les enquêteurs se concentrent sur les personnes qui ont manipulé le pistolet quelques instants avant que Baldwin n'appuie sur la gâchette, entraînant la mort de Haylyna Hutchins, 42 ans, et une blessure par balle au réalisateur Joel Souza.

L’armurière a déclaré la semaine dernière qu'elle ne savait pas comment la balle réelle qui a tué Hutchins s'est retrouvée sur le plateau.

Elle a également déclaré aux enquêteurs qu'aucune balle réelle n'était jamais conservée sur le plateau.

Aucune accusation criminelle n’a encore été déposée et l’enquête suit son cours. 

À VOIR AUSSI

s

s

Commentaires