Steam Deck: le lancement de la console portable repoussé à 2022 | Pèse sur start
/news

Steam Deck: le lancement de la console portable repoussé à 2022

Image principale de l'article Le lancement de la console repoussé à 2022
Image courtoisie Valve

Celles et ceux qui ont la chance de pouvoir précommander un Steam Deck de Valve pour son lancement en décembre 2021 devront faire preuve d’un peu de patience, puisque l’entreprise américaine a signalé ce mercredi que les premiers exemplaires de sa console portable seraient finalement livrés deux mois plus tard que prévu, en février 2022.

• À lire aussi: Steam Deck: prix, fiche technique et date de sortie

• À lire aussi: Steam Deck: il fallait être «très agressif» avec le prix, même si c’était «douloureux», affirme Gabe Newell

Dans un billet de blogue, Valve a ainsi affirmé que la «pénurie de matériaux» qui fait actuellement rage dans l’industrie a compliqué la fabrication des appareils convoités, menant au retard de livraison en question.

«Nous avons fait de notre mieux pour contourner les problèmes liés à la chaîne d'approvisionnement mondiale, mais en raison d'une pénurie de matériaux, les composants n'arrivent pas à temps dans nos usines de fabrication pour que nous puissions respecter les dates de lancement initiales», peut-on lire dans la déclaration relayée sur le site de Steam.

En ce sens, Valve dit «penser» pouvoir effectuer les premières livraisons de Steam Deck en février 2022. La formulation laisse toutefois penser que d’autres délais ne sont pas impossibles.

Pour ce qui est des commandes qui devaient être livrées après décembre 2021, celles-ci seront toujours honorées, mais leur livraison devrait également être décalée d’au moins deux mois.

Annoncé en juillet dernier, le Steam Deck génère un bon engouement depuis quelques mois. Il est donc à prévoir que dans la situation actuelle, alors que les PS5 et Xbox Series X/S de ce monde continuent d’être difficiles à trouver, la console de Valve ne sera pas nécessairement plus largement disponible l’an prochain.

Bref, c’est à suivre.

À VOIR AUSSI

s

s

s

Sur le même sujet