Le jeu vidéo à l’honneur au CES 2022 | Pèse sur start
/video-games/pc

Le jeu vidéo à l’honneur au CES 2022

Ordinateurs portatifs puissants, moniteurs géants, accessoires prometteurs, bureau tout droit sorti d’un film de science-fiction : les joueurs auront beaucoup à se mettre sous la dent cette année.

De mémoire, l’édition 2022 du CES (le salon anciennement connu sous le nom Consumer Electronics Show, mais qui s’appelle désormais seulement CES) est probablement la plus impressionnante pour les joueurs de jeux vidéo. Des petites améliorations aux grands concepts conçus pour faire rêver, voici les 10 nouveautés qui m’ont le plus marqué cette année.

Cartes graphiques Intel Arc : plus de choix pour les joueurs     

Les premières puces graphiques Intel Arc seront lancées au début 2022.

Photo : Intel.

Les premières puces graphiques Intel Arc seront lancées au début 2022.

Ce ne sont pas les cartes graphiques qui manquent cette semaine au CES, de la Radeon RX 6500 XT d’entrée de gamme (seulement 200 dollars américains pour une carte qui devrait être suffisante pour le jeu en 1080p) à la puissante NVIDIA RTX 3090 TI (qui risque d’être aussi chère que difficile à trouver). 

Celle qui m’intéresse le plus est toutefois la Arc, une nouvelle gamme de cartes graphiques d’Intel dont les performances pourraient rivaliser avec la NVIDIA RTX 3070, selon les rumeurs. Les cartes Intel Arc ne sont pas encore disponibles, et on ignore encore leurs caractéristiques exactes, mis à part le fait qu’elles seront offertes tant pour les ordinateurs portatifs que pour les PC de bureau. 

Les premiers appareils munis d’Intel Arc devraient être lancés pendant le premier trimestre de 2022 (comme pour la plupart des produits mentionnés ici, nous n’avons ni date précise, ni de prix officiel pour le Canada pour l’instant). Peu importe où se situent vos allégeances, avec la pénurie qui sévit en ce moment, une nouvelle marque de cartes graphiques sur le marché est une excellente nouvelle pour tous les joueurs. 

Moniteur Odyssey Ark : Samsung ne niaise pas avec la puck     

Le moniteur Odyssey Ark de Samsung s’annonce prometteur (à condition d’avoir assez de place sur son bureau).

Photo : Samsung.

Le moniteur Odyssey Ark de Samsung s’annonce prometteur (à condition d’avoir assez de place sur son bureau).

Le marché des moniteurs est particulièrement dynamique en ce moment, avec les fabricants qui proposent des écrans de plus en plus gros (un écran de 27 pouces était la norme il n’y a pas si longtemps, mais un écran de 34 est en train de s’imposer comme le nouveau standard), avec des fiches techniques de plus en plus imposantes. 

 

Cette année au CES, Samsung semble avoir fait un saut de 3 générations pour son nouveau Odyssey Ark, un moniteur 4K incurvé format géant, à 55 pouces de diagonale, qui peut être placé autant à l’horizontale qu’à la verticale. Je ne l’ai pas vu en personne – pandémie oblige – mais en photo, il semble franchement impressionnant. 

Est-ce que le format sera pratique dans la vie de tous les jours? J’en doute. Mais il est tout de même difficile pour l’amateur de gadgets que je suis de ne pas être séduit par cet écran futuriste, qui me donne presque envie de faire une réunion Zoom à 20 personnes juste pour le plaisir de voir tout le monde en même temps sur mon moniteur. 

Bureau Project Sophia de Razer : beau (et un peu ridicule)    

Le concept de bureau Project Sophia de Razer semble tout droit sorti d’un film de science-fiction.

Photo : Razer.

Le concept de bureau Project Sophia de Razer semble tout droit sorti d’un film de science-fiction.

 

Avec Project Sophia, Razer a conçu un prototype de bureau intelligent pouvant être doté de modules permettant d’afficher par exemple les températures de son PC, de recharger ses appareils sans fil, de réchauffer une tasse de café (!) et beaucoup plus. Au bout du bureau est attaché un immense écran OLED de 65 ou de 77 pouces.

Quelles sont les chances de voir précisément ce bureau arriver un jour sur le marché? Elles sont nulles. Cela dit, certains des meilleurs éléments, comme le grand moniteur intégré et certaines technologies modulaires imbriquées dans le bureau (le chargeur sans fil Qi, par exemple) pourraient fort bien être offertes éventuellement dans un autre bureau, qu’il soit signé Razer, IKEA ou autre. 

PlayStation VR2 : le suivi des yeux m’intrigue    

Il faudra encore patienter un peu avant de voir le prochain casque de réalité virtuelle de Sony.

Photo : Sony.

Il faudra encore patienter un peu avant de voir le prochain casque de réalité virtuelle de Sony.

 

Sony a dévoilé la fiche technique du futur casque de réalité virtuelle PlayStation VR2, et je dois avouer être assez convaincu. L’écran OLED avec un affichage de 2000 par 2040 pixels par œil, par exemple, devrait offrir une image particulièrement nette, et plus douce pour les yeux, grâce aux noirs de la technologie OLED. 

J’aime aussi que le casque soit doté de caméras pour se positionner, à la manière du Meta Quest 2. 

J’ai toutefois surtout hâte de voir comment fonctionnera le suivi des yeux, qui devrait permettre aux développeurs d’intégrer le regard dans leurs créations. Une entreprise pourrait par exemple créer un jeu de triche à l’école, où le joueur doit copier sur ses camarades de classe sans se faire voir par eux ou par le professeur (évidemment, on espère que les développeurs auront de meilleures idées que la mienne). 

Boitier d’ordinateur : le CyberPowerPC Kinetic me fascine   

s

Vidéo: CyberPowerPC

Est-ce que le boitier Kinetic de CyberPowerPC - avec ses 18 ouvertures qui s’ouvrent et se referment selon les besoins d’aération des composantes pour donner l’impression que le PC respire - risque de me donner des cauchemars? Assurément. Est-ce que j’en veux un quand même? Tout à fait. 

Je suis curieux de voir la résistance du boitier, cela dit, car la poussière pourrait très bien s’accumuler dans le mécanisme avec le temps. N’empêche, les boitiers d’ordinateur se ressemblent souvent beaucoup, alors cela fait du bien de voir un peu d’innovation. 

Support Kensington StudioDock : pour travailler en jouant   

Le support pour iPad StudioDock n’est pas vendu ainsi, mais il ferait un excellent compagnon de jeu.

Photo : Kensington.

Le support pour iPad StudioDock n’est pas vendu ainsi, mais il ferait un excellent compagnon de jeu.

Le StudioDock de Kensington n’est pas un accessoire pour le jeu vidéo. C’est un support permettant d’utiliser son iPad comme un ordinateur et de recharger ses appareils Apple. 

Pour ceux qui possèdent déjà une tablette d’Apple, le pied muni de ports USB, d’un port HDMI, d’un port Ethernet, d’une prise audio et d’un lecteur de carte SD me semble toutefois tout indiqué pour pouvoir garder un œil sur le travail sur son iPad pendant que l’on joue plein écran sur son PC principal. Vous pourriez même être en réunion au travail et personne ne se rendrait compte que vous êtes en train de finir une course dans Forza 5

Stadia et GeForce Now dans les télés Samsung : donnez des manettes, maintenant!   

Certaines télés de Samsung intègreront cette année les services Stadia et GeForce Now.

Photo : Samsung.

Certaines télés de Samsung intègreront cette année les services Stadia et GeForce Now.

Certains téléviseurs 2022 de Samsung seront dotés des services de jeu dans le nuage Stadia de Google et GeForce Now de NVIDIA. C’était l’évolution naturelle de ces services, dont le plus grand potentiel n’a jamais été de rejoindre les joueurs passionnés (qui ont déjà des PC ou des consoles), mais plutôt le plus grand public, qui ne joue pas suffisamment aux jeux vidéo pour acheter un appareil dédié, mais qui pourraient être intéressés par un titre à l’occasion. 

Si Google et NVIDIA sont sérieux avec leurs services, ceux-ci devraient rendre leurs plateformes les plus accessibles possibles pour les propriétaires de ces téléviseurs, afin de les encourager à s’abonner ou, minimalement, à jouer à des jeux gratuits ou à s’acheter un titre à l’occasion. Le meilleur moyen d’y arriver serait de donner les manettes nécessaires, ou du moins de les offrir à un prix vraiment bas pour ceux qui n’ont pas déjà un compte, par exemple.  

AMD Ryzen 6000 et Intel 12e génération : une foule d’ordinateurs portatifs puissants   

Puisqu’aucun ordinateur pour le jeu ne s’est démarqué côté design cette année, voici plutôt l’impressionnant l’Asus Zenbook 17 Fold, doté d’un processeur Intel Core de 12ième génération.

Photo : ASUS.

Puisqu’aucun ordinateur pour le jeu ne s’est démarqué côté design cette année, voici plutôt l’impressionnant l’Asus Zenbook 17 Fold, doté d’un processeur Intel Core de 12ième génération.

 

J’ai essayé de trouver quel était le meilleur ordinateur portatif de jeu du CES, mais bien honnêtement, à distance, sans y toucher et sans les voir, c’est difficile d’en choisir un. Surtout que si les fabricants ont redoublé d’originalité pour leurs ordinateurs moins puissants (comme celui d’ASUS ci-haut), les ordinateurs de jeu, eux, sont surtout des évolutions de la dernière génération. 

À l’intérieur de ces appareils, c’est toutefois une autre histoire. Tant AMD qu’Intel ont en effet profité du CES pour dévoiler leurs dernières générations de puces pour ordinateurs portatifs. Parmi les dizaines de modèles dévoilés, je retiens surtout le Core i9-12900HK, cadencé à 5 Ghz, qui devrait être le processeur pour ordinateur portatif le plus puissant sur le marché, toutes marques confondues. Il sera particulièrement intéressant de mesurer ses performances lorsque combiné avec une carte graphique dédiée Intel Arc.

Du côté d’AMD, j’ai principalement hâte de voir les performances des puces Ryzen 6000 avec graphiques intégrés. Selon l’entreprise, un processeur comme le Ryzen 6800U serait capable d’afficher 59 images par seconde à Far Cry 6 en 1080p, sans aucune carte dédiée. 

LG C2 de 42 pouces : télé ou moniteur?  

C’est une petite télé? Oui. Mais la LG C2 2022 de 42 pouces est aussi un grand moniteur.

Photo : LG.

C’est une petite télé? Oui. Mais la LG C2 2022 de 42 pouces est aussi un grand moniteur.

 

LG domine les classements de téléviseurs pour les consoles de jeux vidéo, grâce à ses écrans OLED dotés d’un rafraichissement de 120 Hz. Cette année, l’entreprise coréenne ajoute un nouveau modèle à sa populaire gamme C, qui est non pas plus gros comme c’est souvent le cas, mais plus petit, à 42 pouces. 

L’écran 4K est compatible avec les taux de rafraichissement variables, et il est certifié FreeSync Premium Pro et NVIDIA G-Sync. Il est aussi doté d’un mode de basse latence automatique. À 42 pouces, il est un peu petit pour le salon, mais il sera à considérer comme moniteur format géant sur un bureau.  

Ordinateur HP OMEN 45L : dans les gros pots, plus d’onguent  

Le HP OMEN 45L a une bonne raison d’être gros : il est doté d’une chambre cryogénique.

Photo : HP.

Le HP OMEN 45L a une bonne raison d’être gros : il est doté d’une chambre cryogénique.

 

Les ordinateurs de jeu prémontés ont la cote par les temps qui courent, surtout parce que c’est, pour plusieurs, la seule façon d’obtenir une carte graphique. 

Dans le genre, il est difficile de faire mieux que le OMEN 45L, lancé au CES 2022. L’appareil est doté de composantes de qualité, par de véritables marques pour le jeu (mémoire HyperX, par exemple) et peut être configuré de multiples façons. Il est aussi assez gros pour que vous puissiez y inclure toutes les composantes dont vous aurez besoin. 

HP

Le plus intéressant avec l’OMEN 45L est l’inclusion d’une chambre cryogénique, qui permet de refroidir le radiateur du système de refroidissement du processeur à l’extérieur du boitier principal. En sortant le radiateur de la sorte, on peut utiliser de l’air froid autant pour refroidir le processeur que les autres composantes, comme la carte graphique. Habituellement, il faut choisir l’un ou l’autre, ce qui est un peu absurde quand on y pense. 

Le HP OMEN 45L est déjà offert aux États-Unis, mais son lancement au Canada n’a toujours pas été confirmé. 

Sur le même sujet