Transaction Microsoft-Activision: Call of Duty serait sur PlayStation pour encore au moins deux ans, selon plusieurs sources | Pèse sur start
/video-games/playstation

Transaction Microsoft-Activision: Call of Duty serait sur PlayStation pour encore au moins deux ans, selon plusieurs sources

Call of Duty: Warzone
Image courtoisie Activision

Call of Duty: Warzone

Malgré l’annonce de l’acquisition d’Activision par Microsoft la semaine dernière, les fans de Call of Duty sur PlayStation devraient pouvoir savourer au minimum encore trois jeux de la franchise sur les plateformes de Sony au cours des deux prochaines années.

• À lire aussi: Voici les franchises d’Activision Blizzard qui appartiendront bientôt à Microsoft

• À lire aussi: Blizzard annonce un tout nouveau jeu de survie dans un nouvel univers

C’est ce que rapporte le journaliste Jason Schreier de Bloomberg, qui affirme s’être entretenu avec quatre sources anonymes au courant des ententes existantes entre Sony et Activision.

Ce faisant, ce seraient justement ces ententes entre les deux géants du divertissement, que Microsoft s’est engagé à respecter, qui feraient en sorte que la sortie des trois prochains jeux de la série serait assurée sur PlayStation.

Quant à la nature de ces trois titres, il s’agirait du Call of Duty de 2022 développé par Infinity Ward, de celui de 2023 développé par Treyarch, de même que d’une «nouvelle itération» du battle royale gratuit Call of Duty: Warzone.

Dans un tweet publié mardi soir, Schreier mentionnait plus précisément qu’il pourrait s’agir d’un supposé Warzone 2, qui paraîtrait en 2023.

Jeudi dernier, par le biais d’un message sur Twitter, le grand patron de Xbox, Phil Spencer, avait tenu à rassurer les joueurs de Call of Duty sur les consoles de Sony en confirmant que Microsoft allait honorer les ententes existantes d’Activision Blizzard et que l’entreprise américaine souhaitait «garder Call of Duty sur PlayStation».

Cependant, force est d’admettre que, pour le moment, au-delà de ces trois jeux, l’avenir de Call of Duty sur PlayStation est un peu plus flou. Tout dépend réellement de la stratégie que Microsoft souhaitera employer pour les franchises d’Activision, jusqu’alors multiplateformes.

Suivant l’achat l’an dernier de ZeniMax et de Bethesda, l’entreprise de Redmond avait aussi respecté les ententes en place entre le développeur et les autres fabricants, mais avait ensuite choisi de ne faire paraître les prochains jeux du groupe, dont Starfield, que sur Xbox et PC.

Dans le cas de Call of Duty, cependant, on parle d’une franchise qui, année après année, est la plus vendue sur PlayStation. L’aspect financier pourrait donc cette fois-ci peser un peu plus lourd dans le processus décisionnel de Microsoft. C’est donc à suivre de très près.


s

s

s

Sur le même sujet