Gameloft réduit l’impact C02 de ses activités et rejoint l’alliance Playing for the Planet | Pèse sur start
/techno/affaires

Gameloft réduit l’impact C02 de ses activités et rejoint l’alliance Playing for the Planet

Image principale de l'article Gameloft réduit son empreinte carbone

Notre planète est en très mauvaise posture climatique, un constat que les experts de l’ONU sur le climat – le GIEC – nous rappellent une fois de plus aujourd’hui dans nos pages. 

Prise seule, la nouvelle peut paraître anodine, mais sachez que les 25 plus grands studios de jeux vidéo rassemblent à eux seuls plus d’un milliard de joueurs dans le monde. Ces grands éditeurs se sont engagés à mettre en œuvre des activations vertes dans et hors du jeu et à promouvoir la conservation et la restauration des forêts et des océans.

Le nombre de joueurs dans le monde

Newzoo Global Games Market Report, 2019

Le nombre de joueurs dans le monde

Les participants ont demandé à leurs communautés de s'engager dans ces campagnes, et les pétitions seront présentées aux dirigeants mondiaux lors des futurs sommets de l'ONU, notamment la COP26, le sommet de l'ONU sur le climat, plus tard cette année, peut-on lire sur le site Playing4theplanet.

Dans le cadre de ses engagements, Gameloft accepte de mettre en œuvre cette année des initiatives pour inspirer l'action à travers le jeu pour placer des activations écologistes dans un contexte ludique, ainsi que de contribuer à la décarbonation de tous ses secteurs d'activité, selon le communiqué émis aujourd’hui.

Gameloft rejoint ainsi les membres actuels de l'Alliance, dont Sony, Microsoft, Ubisoft, Ubisoft et Supercell. 

Play4Forest

 

Plus d’arbres, moins de plastique  

En rejoignant l'Alliance, les membres ont pris des engagements, dont le fait d'intégrer des activations écologistes dans les jeux, de réduire leurs émissions et de soutenir les efforts mondiaux pour l'environnement à travers des initiatives comme la plantation de millions d'arbres ou la réduction du plastique dans leurs produits. L'initiative est coordonnée par le PNUE avec le soutien de GRID-Arendal et Playmob.

L'initiative est coordonnée par le PNUE avec le soutien de GRID-Arendal et Playmob.

Pour Baudouin Corman, directeur général et de l'exploitation, déclare : « Nous voyons le monde comme notre terrain de jeu et, en tant que leader de l'industrie du jeu vidéo, nous avons le besoin, le devoir et la volonté de faire bouger les choses grâce à nos jeux et à nos pratiques pour agir face à la crise climatique ».