Désinformation: Twitch change sa politique pour décourager les complotistes | Pèse sur start
/news

Désinformation: Twitch change sa politique pour décourager les complotistes

Image principale de l'article Twitch change sa politique
Courtoisie Twitch

Twitch vise la désinformation dans une mise à jour de sa politique, qui a pour but d’empêcher ses utilisateurs de propager de la désinformation, notamment sur la COVID-19 et le vaccin contre la COVID-19.

Mais cette politique ne touchera qu’une petite portion de la communauté Twitch, peut-on lire dans un communiqué. «Cette mise à jour n'aura probablement aucune répercussion sur vous ni sur vos streamers Twitch préférés. Notre objectif est d'exclure de nos services les individus dont la présence en ligne est dédiée à la diffusion de fausses informations préjudiciables. Nous n'appliquerons pas cette politique à l'encontre des utilisateurs pour des déclarations ponctuelles impliquant de la désinformation.»

La plateforme s’est associée à plus d’une douzaine de chercheurs et d’experts dans le but de comprendre comment la désinformation préjudiciable se répand en ligne, mais aussi pour limiter les risques pour la communauté Twitch.

«Ensemble, nous avons identifié trois caractéristiques que tous ces individus ont en commun: leur présence en ligne, que ce soit sur Twitch ou en dehors, est dédiée au (1) partage continu (2) de sujets de désinformation préjudiciable (3) largement discrédités et partagés en masse, comme des théories conspirationnistes qui encouragent la violence», peut-on lire. Twitch prendra des mesures uniquement à l’encontre des individus qui remplissent ces trois critères. 

Voici donc ce qui a été ajouté aux lignes de conduite de la communauté:  

  • La désinformation qui cible les groupes protégés, déjà proscrite dans notre Politique sur le harcèlement et les comportements haineux.  
  • La désinformation préjudiciable sur le secteur de la santé et les théories du complot répandues liées à des traitements dangereux ou à de fausses informations concernant la COVID-19 et le vaccin contre la COVID-19.    
    • Les déclarations sur les traitements dont les dangers sont reconnus sans en indiquer les risques.  
    • Les fausses informations concernant la COVID-19, ainsi que toute autre Urgence de santé publique de portée internationale (USPPI) déclarée par l'Organisation mondiale de la santé, qui entraînent des préjudices physiques imminents ou sont liées à un vaste complot.    
  • La désinformation soutenue par des réseaux de conspiration liés à la violence et/ou encourageant la violence.  
  • La désinformation civique qui nuit à l'intégrité d'un processus civique ou politique.    
    • La mise en avant de fausses allégations pouvant être vérifiées liées au résultat d'un processus politique contrôlé (y compris le trucage d'élections, la falsification des bulletins de vote ou du dépouillement et toute autre fraude électorale)    
  • En cas d'urgence (ex.: feux de forêt, tremblements de terre, fusillades), nous pouvons également prendre des mesures concernant la désinformation susceptible de porter atteinte à la sécurité publique.    

Twitch n’a pas expliqué pourquoi une telle révision de sa politique n’a pas été faite plus tôt. La plateforme dit cependant toujours chercher à optimiser son approche conformément aux experts et aux tendances de sa communauté. Y avait-il trop de désinformation en lien avec la guerre en Ukraine récemment? C’est fort possible.