Twitch: les streamers russes ne pourront plus se faire payer par la plateforme | Pèse sur start
/techno/affaires

Twitch: les streamers russes ne pourront plus se faire payer par la plateforme

Image principale de l'article Twitch: les Russes ne pourront plus se faire payer
Photo AFP

Les sanctions contre la Russie en marge de l’invasion de l’Ukraine continuent de se multiplier dans l’industrie du jeu vidéo, alors que la plateforme Twitch a annoncé cette semaine qu’elle suspendrait le paiement de ses diffuseurs russes.

• À lire aussi: Sony suspend ses expéditions de PlayStation vers la Russie

• À lire aussi: Spotify tire un trait sur ses abonnés payants en Russie

Le diffuseur Web, qui appartient à Amazon, a annoncé la nouvelle aux streamers concernés par la mesure par le biais d’un courriel envoyé le week-end dernier.

Relayée par le Washington Post, la missive affirme que les versements aux diffuseurs étaient rendus somme toute impossibles en raison des sanctions imposées aux institutions financières russes.

«Les paiements à l'institution financière associée à votre compte Twitch ont été bloqués à la suite de sanctions, peut-on lire dans le courriel. Twitch se conforme aux sanctions économiques imposées par les États-Unis et d'autres gouvernements, et se conforme à celles imposées en réponse à la situation en Ukraine. Ces sanctions peuvent limiter ou affecter votre accès aux paiements, votre capacité à monétiser votre flux et/ou à soutenir financièrement d'autres créateurs.»

Un peu plus loin dans le courriel, Twitch dit comprendre «à quel point tout ceci est frustrant et difficile» et souhaite rassurer les streamers que s’ils «ne peuvent pas fournir une institution financière alternative», la plateforme fera «de son mieux» pour payer les revenus qu’ils ont gagnés, et ce, «dès [qu’elle aura] le droit de le faire».

Comme le note le Washington Post, PayPal demeurait jusqu’à tout récemment une alternative pour les streamers russes. Le service de paiement en ligne a cependant suspendu ses activités en Russie dimanche dernier. Ce faisant, il ne reste plus vraiment de solution pour les diffuseurs russes qui souhaitent se faire payer par Twitch.

Rappelons que, deux semaines après le début de l’invasion russe en Ukraine, plusieurs géants de la technologie et du jeu vidéo ont suspendu leurs activités en Russie, comme PlayStation, Nintendo, Microsoft, Netflix, Epic Games, Spotify ou encore Apple.

Sur le même sujet