Après Donald Trump, Elon Musk va-t-il lancer son propre réseau social? | Pèse sur start
/misc

Après Donald Trump, Elon Musk va-t-il lancer son propre réseau social?

Image principale de l'article Elon Musk va-t-il lancer son propre réseau social?
AFP

Les milliardaires vont-ils lancer tour à tour leur propre réseau social? Le dernier en date à avoir émis cette idée n'est autre qu'Elon Musk. C'est sur Twitter que le fantasque entrepreneur a indiqué se pencher sur le sujet tout en critiquant le réseau social du petit oiseau bleu.

« J’y réfléchis sérieusement ». C'est par ses quelques mots que le fondateur de Tesla a dévoilé réfléchir à lancer son propre réseau social. Elon Musk avait répondu à une question posée par un utilisateur de Twitter ayant déjà échangé avec lui, lui demandant si ce dernier pensait lancer un réseau social avec « un algorithme en open source, où la liberté d'expression et le respect de la liberté d'expression sont prioritaires, où la propagande est très minime. »

Elon Musk a publié une série de tweets, le week-end du 26 mars, pour critiquer et dénoncer, selon lui, le manque de liberté d'expression sur Twitter: « Étant donné que Twitter fait office de place publique de facto, le non-respect des principes de liberté d'expression porte fondamentalement atteinte à la démocratie. Que faut-il faire ? ».

Suivi par plus de 79 millions d'abonnés sur Twitter, Elon Musk avait lancé plusieurs sondages sur le réseau social, ces derniers jours, via l'outil intégré à la plateforme, pour demander l'avis des internautes sur plusieurs sujets impliquant Twitter: « L’algorithme de Twitter doit être en open source », ce à quoi 82,7% des répondants avaient choisi le « Oui ».

Par la suite, Elon Musk avait également interpellé ses abonnés pour demander leur avis sur la liberté d'expression sur Twitter: « La liberté d'expression est essentielle au fonctionnement d'une démocratie. Pensez-vous que Twitter adhère rigoureusement à ce principe? ». Une question qui a recueilli 70,4% de « Non ». Elon Musk avait alors précisé mystérieusement que « les conséquences de ce sondage seront très importantes. Votez avec précaution, s'il-vous-plaît ». 

Avant de révéler qu'il réfléchissait à lancer son propre réseau social, le fondateur de SpaceX avait également demandé à ses abonnés si une nouvelle plateforme était nécessaire. « Liké » par plus de 241 600 utilisateurs, nombre d'entre eux ont appelé Elon Musk à racheter Twitter pour le supprimer par la suite.

Pour le moment, rien de concret n'a été annoncé par l'entrepreneur qui n'est pas le premier à annoncer réfléchir à une nouvelle plateforme en critiquant Twitter. Donald Trump a largement fait parler de lui avec le lancement de « Truth Social », sa propre plateforme, ressemblant trait pour trait à la plateforme du petit oiseau, après avoir été notamment banni de Facebook, Instagram et Twitter.


s