Twitter teste un bouton pour corriger les tweets | Pèse sur start
/misc

Twitter teste un bouton pour corriger les tweets

Image principale de l'article Twitter teste un bouton pour corriger les tweets
AFP

C’est peut-être un détail pour vous, mais pour les utilisateurs de Twitter cela compte beaucoup: le célèbre réseau social a annoncé mardi travailler sur un bouton pour éditer un message en cas de faute d’orthographe ou autre erreur. 

• À lire aussi: Twitter: Elon Musk se joint au conseil d'administration

• À lire aussi: Elon Musk achète 9,2 % de Twitter

«Puisque tout le monde le demande... Oui, nous travaillons sur une fonctionnalité d’édition depuis l’année dernière !» a tweeté le compte de communication de l’entreprise californienne.

Depuis les débuts de Twitter, ses usagers appellent de leurs vœux un outil de ce type, pour corriger les messages composés et envoyés trop rapidement.

Le nouveau bouton sera d’abord testé par les abonnés à Twitter Blue, un service prémium qui donne certains privilèges pour 3 dollars par mois, comme l’option d’annuler un tweet.

La plateforme veut ainsi déterminer «ce qui marche, ce qui ne marche pas et ce qui est possible», a-t-elle précisé.

C'est l'option «la plus demandée depuis des années», a reconnu mardi Jay Sullivan, un responsable de Twitter chargé des produits pour les utilisateurs. «Pour l'instant, les gens suppriment et tweetent à nouveau (en cas d'erreur)», a-t-il ajouté sur son compte.

Il a aussi prévenu que les tests prendraient «du temps», car un tel bouton pourrait «être utilisé pour modifier les archives d'une conversation publique», à moins qu'il y ait des garde-fous comme des «limites dans le temps, des contrôles et de la transparence sur ce qui a été changé».

«Non, nous n’avons pas eu cette idée grâce à un sondage», a aussi plaisanté l’entreprise, en référence au nouveau membre de son conseil d’administration, le milliardaire Elon Musk, qui a réalisé plusieurs sondages controversés sur son compte Twitter.

Le patron de Tesla est devenu le premier actionnaire de Twitter en prenant une participation de 9,2 % au capital, annoncée lundi.

«Nous avons envisagé les aspects pratiques (d’un bouton d’édition), mais nous ne le ferons probablement jamais», avait déclaré Jack Dorsey, le fondateur de Twitter, dans une entrevue au magazine Wired en janvier 2021. Il a cédé la place de directeur général à Parag Agrawal en novembre dernier.