Avant même d’être construit, le troisième lien a déjà son jeu vidéo... où il faut le libérer des méchants autobus | Pèse sur start
/entertainment/web

Avant même d’être construit, le troisième lien a déjà son jeu vidéo... où il faut le libérer des méchants autobus

Image principale de l'article Le troisième lien a déjà son jeu vidéo
Montage Christine Lemus

On trouve de tout sur internet, même un jeu vidéo satirique qui se moque du projet de troisième lien entre Québec et Lévis.

• À lire aussi: Après le cinéma, la chanson et la littérature, le jeu vidéo québécois? Ce développeur veut lancer le mouvement

• À lire aussi: J'ai fait le tour du Québec dans Flight Simulator, voici le (relativement) triste résultat

Nos amis du Sac de chips ont fait toute une trouvaille ce jeudi, alors qu’ils ont déniché dans les profondeurs du web une petite expérience interactive qui vous permettra de faire le ménage dans le fameux tunnel interrives, avant même sa première pelletée de terre.

En arrivant sur la page d’accueil de Troisième Lien, LE JEU, qui est jouable dans n’importe quel navigateur, on se retrouve face à face avec le premier ministre, François Legault, affublé pour l’occasion d’une jolie couronne dorée.

Capture d'écran Troisième Lien, LE JEU

«Bonjour! Je suis ton roi François 1er. Mon troisième lien a été inauguré il y a de ça quelques jours. Malheureusement, du transport en commun s’y est infiltré. SVP, pourrais-tu aller éliminer ce fléau qui pollue la vie des automobilistes?», explique aux joueurs la version fictive du politicien.

Mais comment y arriver, au juste? Ce n’est rien de bien complexe. Une fois sur l’écran principal du jeu, où sont représentées les quatre voies du futur tunnel, il suffit de cliquer sur les autobus pour les faire disparaître, effets sonores et visuels d'explosion en prime.

On obtient alors des points selon les véhicules que l’on cible. Un «autobus de 40 pieds» vous donnera 10 points, un «autobus 62 pieds» en vaut 30 et c’est le jackpot si vous parvenez à trouver le rare «autobus 62 pieds contenant des électeurs de Québec solidaire», qui vous graciera de 40 points.

Capture d'écran Troisième Lien, LE JEU

Attention toutefois à ne pas cliquer par accident sur les autres voitures! Un «Hummer d’un animateur de radio poubelle» pourrait par exemple vous faire reculer d’un gros 100 points...

Capture d'écran Troisième Lien, LE JEU

Pour y jouer, c'est par ici.

Une «petite niaiserie ludique politique»

Troisième Lien, LE JEU est l’œuvre d’un chargé de cours, Francis B. Lavoie, qui ne se gêne pas pour caricaturer le potentiel tunnel et, plus particulièrement, ceux qui le défendent.

Rejoint par Pèse sur start vendredi matin, le concepteur a confirmé qu’il s’agissait en quelque sorte «d’une façon de manifester [son] désaccord» envers le projet, qu’il juge «un petit peu arriéré». Mais aussi, et surtout, d’en rire.

«Le but, c’est vraiment de faire un tout petit jeu qui se joue en une minute, que les gens rient et qu’ils passent à autre chose», a-t-il lancé tout simplement.

Francis B. Lavoie, qui fait régulièrement de la programmation dans le cadre de son emploi, dit avoir passé à peine trois heures à concevoir sa «petite niaiserie ludique politique».

Et bonne nouvelle pour celles et ceux qui ont trouvé l’expérience transformatrice: il se pourrait fort bien que le créateur récidive à l’occasion des élections générales québécoises cet automne.

En tout cas, on ne pourra pas dire que l’offre vidéoludique n’est pas diversifiée en 2022...


AUSSI SUR PÈSE SUR START   

s

s

Sur le même sujet