Coulé par les ennuis juridiques, Ezra Miller pourrait ne plus jamais jouer le rôle de Flash | Pèse sur start
/entertainment/cinema

Coulé par les ennuis juridiques, Ezra Miller pourrait ne plus jamais jouer le rôle de Flash

Ezra Miller
Photo AFP

Ezra Miller

Sous les projecteurs pour les mauvaises raisons depuis plusieurs semaines, Ezra Miller pourrait bien ne plus jamais incarner le rôle de Barry Allen, alias Flash, si l’on en croit de nouvelles informations diffusées vendredi dernier par Deadline.

• À lire aussi: Ezra Miller: l'étrange vidéo de son arrestation a été rendue publique

Le reportage, qui s’appuie sur le témoignage de sources près de Warner Bros, souligne que «même si aucune autre allégation ne faisait surface» au sujet de Miller, ses jours seraient – à moins d’une surprise – fort probablement comptés au sein de l’univers de DC Comics.

Toujours selon Deadline, le studio aurait tenté d’aller chercher de l’aide pour l’acteur. Cependant, les comportements erratiques et autres déboires juridiques de Miller ont plutôt continué de faire les manchettes au cours des dernières semaines, plaçant Warner Bros dans une situation intenable, alors que l’Américain de 29 ans doit tenir la tête d’affiche dans le long-métrage The Flash, toujours prévu pour 2023.

«Il n’y a pas de victoire possible là-dedans pour Warner Bros. C’est un problème hérité par David [Zaslav, le PDG de Warner Bros]. Il n’y a qu’à souhaiter que le scandale reste à un bas niveau d’ici la sortie du film et que tout se passe pour le mieux», a confié un informateur au magazine.

Quel avenir pour The Flash? 

Ce faisant, la question de la sortie l’an prochain du film The Flash, dont le tournage s’est terminé en octobre 2021, se veut assez épineuse pour le studio.

D’après Deadline, au moins trois avenues, toutes plus ou moins idéales, s’offriraient pour le moment au PDG de Warner Bros.

Le long-métrage pourrait paraître comme prévu au cinéma en juin 2023, mais en mettant la pédale douce sur le marketing, en évitant notamment de faire une tournée publicitaire. The Flash pourrait sinon seulement paraître sur la plateforme de diffusion sur demande HBO Max plutôt qu’en salle, en acceptant les conséquences financières que cela implique. Une troisième option pourrait au contraire consister à se résoudre à faire comme si de rien n'était, à tenter de mousser la sortie du film et à congédier tout simplement Miller d’une potentielle suite si les choses ne s’arrangeaient pas entre-temps pour iel.

Chose à peu près certaine, il serait étonnant de voir Warner Bros reléguer entièrement The Flash aux oubliettes en raison des récents agissements de Miller, du moins à l’heure actuelle.

En ce sens, il faut dire qu’il s’agit tout de même d’une production de 200 M$, qui verra notamment le retour de Michael Keaton et de Ben Affleck dans le rôle de Batman. En d’autres mots, un projet qui s’avérait, jusqu’à tout récemment, fort prometteur pour Warner Bros, mais qui semble désormais partir en vrille avec les récents ennuis juridiques de Miller.

Rappelons que l’acteur a eu des démêlés avec la justice en mars et en avril derniers dans l’État d’Hawaï, notamment pour des accusations de harcèlement et d’agression. Plus récemment, iel a fait l’objet de deux ordonnances restrictives, en raison de présumés abus physiques et émotionnels sur une personne aujourd’hui âgée de 18 ans, de même que de comportements inappropriés à l’endroit d’un jeune de 12 ans.

Sur le même sujet